Mon compte Devenir membre Newsletters

Les ventes en ligne progressent de 20 % au premier semestre 2011

Publié le par

La vente sur mobile grimpe de 28 % au deuxième trimestre par rapport au premier.

Les ventes en ligne progressent de 20 % au premier semestre 2011

Hormis un léger infléchissement de la courbe en 2009, le secteur du e-commerce continue d’afficher une santé de fer. À nouveau, les sites de vente en ligne ont vu leur chiffre d’affaires progresser très significativement au cours du premier semestre 2011 : + 20 % par rapport au premier semestre 2010. Au total, les Français ont dépensé 17,5 milliards d'euros au cours de cette période.

Les résultats sont notamment satisfaisants pour les 40 sites du panel de la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Le chiffre d’affaires des principaux représentants du secteur augmente de 16 % sur le deuxième trimestre et de 13 % sur le semestre. "Le premier trimestre 2010 a été extrêmement fort,mais le deuxième a été plutôt mou. La forte croissance enregistrée sur le trimestre dernier est liée à une mécanique de rattrapage. Au final, les croissances enregistrées sur les premiers semestres 2010 et 2011 sont semblables", a expliqué Gauthier Picquart, p-d.g. de Rue du Commerce, au cours de la conférence de presse de rentrée de la Fevad. L’indice m-commerce Fevad iMC progresse de 28 % au deuxième trimestre 2011 par rapport au premier trimestre.

L’e-tourisme est le secteur qui montre la plus grande vitalité (+20 % au second trimestre), "en dépit du contexte international défavorable", rappelle Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. Dopée par les bons résultats des soldes d’été, la vente en ligne de vêtements a connu une croissance de 17 %. La relative faible progression de la vente de produits high tech (+8 %) s’explique en partie par l’absence d’effet coupe du monde en 2011. L'an passé, cet événement avait entraîné une vague importante d’achats de téléviseurs.

Selon l’Observatoire des usages internet de Médiamétrie, le nombre de cyberacheteurs a augmenté de 15 %. 4,1 millions d’individus rejoignent ainsi la communauté d’internautes qui achètent en ligne, composée de 30 millions de Français.