Mon compte Devenir membre Newsletters

L'e-commerce en hausse de 10,5% au deuxième trimestre 2014

Publié le par

Selon la Fevad, l'e-commerce français a généré pas moins de 13,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2014, soit une progression de 10,5% par rapport à l'an passé durant la même période.

L'e-commerce en hausse de 10,5% au deuxième trimestre 2014

La Fevad a publié les chiffres du marché du e-commerce en France pour le second trimestre 2014, à l'occasion de la convention E-Commerce Paris 2014. Une fois de plus, les ventes en ligne ont progressé atteignant 13,3 milliards d'euros, en hausse de 10,5% par rapport au deuxième trimestre 2013. Cela représente également une augmentation du nombre de transactions en ligne de 13,5% au cours de la période.

Par ailleurs, le montant du panier moyen a également baissé, de 3%, soit 82 euros. Néanmoins, une fois encore cette tendance a été compensée par la hausse de la fréquence d'achat (+7%) pour un montant moyen dépensé par acheteur sur l'ensemble du deuxième trimestre s'élevant à 488 euros (contre 472 l'année dernière sur la même période). Aussi, le nombre de sites marchands a continué de croitre, de 15%, pour atteindre désormais 147 200 sites marchands sur le Web français.

La part de marché des ventes sur Internet dans l'ensemble du commerce de détail (hors alimentaire) atteint désormais 8%.

Marc Lolivier, Fevad

" A la fin de l'année 2014, le chiffre d'affaires global du e-commerce est estimé à 56,5 milliards d'euros, soit 9% de l'ensemble du commerce de détail ", indique Marc Lolivier, délégué général de la Fevad.

Autre enseignement fort de l'étude, les places de marché continuent leur expansion. En effet, le volume des ventes réalisées depuis les market places a progressé de 36% au second trimestre par rapport au deuxième trimestre de l'an passé. Elles représentent donc désormais 20% du volume d'affaires des sites de l'iPM (indice Place de Marché).

Enfin, les ventes réalisées depuis l'Internet mobile (smartphones et tablettes), connaissent un léger ralentissement de croissance (+52%), et génèrent désormais 14% du chiffre d'affaires des ventes globales du panel iCM (indice Commerce Mobile).