Europe : l'e-commerce génère 363 milliards d'euros de chiffre d'affaires

Publié le par

La vente de biens et de services sur Internet en Europe a généré un chiffre d'affaires de 363,1 milliards d'euros sur l'ensemble de l'année 2013, soit une progression de 16,3% par rapport à 2012.

Europe : l'e-commerce génère 363 milliards d'euros de chiffre d'affaires

Si l'e-commerce en France se porte plutôt bien, à l'échelle européenne, la vente de biens et de services en ligne suit la même tendance. En effet, selon les derniers chiffres publiés par l'association Ecommerce Europe, les ventes en ligne ont généré 363,1 milliards d'euros en 2013, en hausse de 16,3% par rapport à 2012 - L'europe des 28 a dégagé a elle seule 318,1 milliards d'euros. Par ailleurs, le nombre d'emplois crées directement ou indirectement par l'e-commerce B2C est estimé ) plus de deux millions en Europe. Selon les estimations de l'association, le chiffre d'affaires du secteur en Europe devrait atteindre 425,5 milliards d'euros en 2014, et environ 625 milliards d'euros fin 2016.

Pour l'heure, en 2013, trois pays représentent 61% du chiffre d'affaires global : le Royaume-Uni (107 milliards d'euros), l'Allemagne (63,4 milliards d'euros), et la France (51,1 milliards d'euros). Identifié comme étant l'un des moteurs majeurs de l'économie européenne, l'e-commerce n'est pas développé de manière homogène dans toute l'Europe.

Ainsi, l'Europe de l'ouest (Royaume-Uni, France, Benelux et Irlande) est la région la plus importante pour l'e-commerce, concentrant à elle seule 49% du chiffre d'affaires global (177 milliards d'euros). Deuxième marché le plus important, l'Europe centrale, (Allemagne, Autriche, Suisse et Pologne), où les ventes en ligne atteignent 93,2 milliards d'euros (25,7%), suivi de l'Europe du sud comprenant l'Espagne, le Portugal, l'Italie, la Grèce et la Turquie (40,8 milliards d'euros). Le quatrième marché est l'Europe du nord (Suède, Danemark, Finlande, Norvège, Islande et les pays baltes), générant en effet 32 milliards d'euros (8,8% du marché européen), et enfin, la région de l'Europe de l'est, dirigée par la Russie, représente 5,3% du marché (19,3 milliards d'euros en hausse de 47,4%).

L'Asie-Pacifique domine l'e-commerce mondial

Selon l'association Ecommerce Europe, avec un chiffre d'affaires de 406,1 milliards d'euros en 2013, la région Asie-Pacifique tirée par la Chine, domine l'e-commerce mondial. Viennent ensuite l'Europe, puis l'Amérique du nord avec 333,5 milliards d'euros, Le Moyen-orient et l'Afrique du nord (11,9 milliards d'euros, en hausse de 32,6%), et enfin, l'Amérique latine dont les ventes en ligne ont atteint 37,9 milliards d'euros (+24,6%).





Soldes : l'e-commerce doit redoubler d'efforts pour séduire les acheteurs

Du média-planning au ropo-planning