Mon compte Devenir membre Newsletters

Europe : l'e-commerce pourrait générer 300 milliards d'euros en 2012

Publié le par

Selon le lobby E-Commerce Europe, le montant des ventes en ligne sur le vieux continent devrait atteindre près de 305 milliards d'euros pour l'année 2012. Cela représente une croissance de 22 % par rapport à 2011.

Europe : l'e-commerce pourrait générer 300 milliards d'euros en 2012

Le lobby de l'e-commerce européen, E-Commerce Europe, s'est livré à une estimation des ventes en ligne pour l'année 2012 en Europe, avec la collaboration de diverses associations du e-commerce à travers le vieux continent, ainsi qu'avec l'Institut Gfk. Selon les chiffres publiés, l'e-commerce devrait progresser de 22%, pour atteindre un chiffre d'affaires de 305 milliards d'euros en fin d'année contre 254 en 2011.

La croissance du secteur est particulièrement forte dans les pays d'Europe de l'est (entre 25% et 30% de hausse), tels que la Pologne et la République tchèque. La France, l'Allemagne, l'Italie, la Belgique et l'Espagne ne sont pas en reste, puisque les taux de croissance de l'e-commerce s'échelonnent entre 19% et 25%. Trois pays représentent près de 70% du marché total de l'UE : le Royaume-Uni, la France, et l'Allemagne.

Tout comme en France, l'association E-Commerce Europe met en évidence l'importance de la notion de confiance chez le e-acheteur, afin de maintenir une progression soutenue du secteur dans le temps. En effet, dans certains pays de l'UE, les consommateurs n'ont pas une longue expérience de l'achat à distance, c'est pourquoi il est capital de mettre l'accent sur la sécurité du e-commerce, notamment en ce qui concerne le paiement en ligne. "Cela doit être une priorité absolue pour l'Union européenne", a ainsi indiqué François Momboisse, président de E-Commerce Europe.

L'Europe domine l'e-commerce mondial

A l'échelle du globe, l'e-commerce est clairement dominé par l'Europe, suivi de près par les États-Unis dont le montant des ventes en ligne pour l'année 2012 est estimé à 280 milliards d'euros. La région Asie-Pacifique devrait quant à elle générer 216 milliards d'euros, avec une forte croissance de 35%. La Chine à elle seule compte pas moins de 550 millions d'Internautes (40% de la population), parmi lesquels 220 millions sont des cyberacheteurs. En 2012, la croissance de l'e-commerce BtoC au sein de l'Empire du milieu pourrait s'établir à 88% (contre 130% en 2011). Selon Wijnand Jongen, membre du bureau de l'association E-Commerce Europe, "ces taux sont sans précédent, et le potentiel de croissance est encore énorme".

Autre région dans laquelle les performances de l'e-commerce progressent, l'Amérique latine, où la croissance attendue pour 2012 serait entre 25% et 30%, dominé par le Brésil qui afficherait un chiffre d'affaires de 43 milliards d'euros. Enfin, avec un montant des ventes en ligne plus faible (12 milliards d'euros en 2012), la région MEA (Moyen-Orient et Afrique), enregistrerait néanmoins une très bonne croissance de 45%.

Le commerce mobile, prochain levier de croissance pour les ventes en ligne

Dans les années à venir, la croissance des ventes en ligne sera en grande partie conditionnée par la pénétration rapide et spectaculaire du m-commerce. Au Royaume-Uni, il devrait atteindre 20% du total des ventes en ligne en 2012, contre à peine 5% un an plus tôt. En Scandinavie, sa part est actuellement de 8%, et "seulement" de 3% en France. A titre de comparaison, la part du m-commerce aux Etats-Unis est estimée à près de 10% soit quasiment le double des performances de 2011.