L'e-commerce génère 45 milliards d'euros en 2012

Publié le par

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a présenté les résultats du secteur de l'e-commerce pour l'année 2012. Avec un chiffre d'affaires global de 45 milliards d'euros, les dépenses en ligne ont crû de 19% en un an. Chaque anné, un cyberacheteur dépense en moyenne 1 400 euros.

L'e-commerce génère 45 milliards d'euros en 2012

C'est un moment historique pour le e-commerce français. "Le chiffre d'affaires généré par le secteur dépasse pour la première fois celui de l'industrie des télécoms", annonce Marc Lolivier, Délégué général de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), à l'occasion de la présentation du bilan annuel dans les locaux du ministère de l'Économie. En effet, en 2012, les dépenses en ligne ont atteint 45 milliards d'euros (le secteur des télécoms en génère près de 40 milliards). Soit une croissance de 19% par rapport à 2011.

Cette progression confirme un peu plus la bonne santé du e-commerce dans un contexte de crise, et de recul de la consommation globale des ménages de -2,9% en 2012. Le quatrième trimestre de l'année, période clé pour les e-commerçants qui réalisent 20% de leur chiffre d'affaires global, affiche des performances particulièrement bonnes. Les ventes ont atteint 9 milliards d'euros, soit 19% de plus qu'à Noël 2011.

Néanmoins, dans le même temps, le montant moyen d'une transaction a baissé de 1%, soit 85 euros, le niveau le plus bas jamais enregistré. Cette chute a été compensée par la hausse du nombre de transactions et le montant dépensé par acheteur chaque trimestre. Par ailleurs, sur un an, un cyberacheteur dépense en moyenne 1 400 euros sur Internet.

Au cours des douze derniers mois, le nombre de sites marchands recensés a progressé de 17%, pour atteindre 117 500. De 2005 à 2012, ce nombre a donc été multiplié par 8. Le taux de transformation moyen des sites marchands est de 2,6%

L'un des phénomènes majeur du e-commerce est incontestablement le commerce mobile, qui a également progressé de 160% sur un an. La Fevad estime que les ventes sur l'Internet mobile s'élèvent à 1 milliard d'euros en 2012, contre 400 millions en 2011. Cela représente 2% du chiffre d'affaires des ventes globales sur Internet.

Quant à l'avenir, il se présente sous les meilleurs auspices, la Fevad estimant en effet qu'en 2013 les ventes en lignes pourraient atteindre 53 milliards d'euros, avec l'objectif de passer la barre des 70 milliards d'ici 2015.

Les e-acheteurs en quête d'aide lors d'un achat en ligne

[Tribune] La réinvention de la relation client-vendeur grâce à l'e-commerce social