Mon compte Devenir membre Newsletters

La Commission européenne ouvre une enquête sur Google

Publié le par

À la suite de trois plaintes déposées contre Google pour abus de position dominante, la Commission européenne lance une enquête antitrust contre le géant de l'Internet.

Après Microsoft, c'est maintenant Google qui est dans le collimateur de la justice. La Commission européenne a en effet annoncé par communiqué, l'ouverture d'une enquête visant des allégations selon lesquelles Google Inc. aurait abusé d'une position dominante dans le domaine de la recherche en ligne. Elle fait ainsi suite à trois plaintes déposées par Foudem, Ejustice.fr et Ciao (propriété de Bing, Microsoft), affirmant que leurs services seraient pénalisés dans les résultats de recherche payants et gratuits de Google. La fenêtre de tir est mince pour la Commission européenne car cette procédure ne signifie en aucun cas qu'elle possède des preuves de l'existence d'une infraction, mais simplement qu'elle conduira une enquête approfondie et de manière prioritaire. 

Dans les faits, l'enquête tentera de répondre à trois questions: Google a-t-il abusé d'une position dominante sur le marché de la recherche en ligne en diminuant le rang des services concurrents dans ses résultats de recherche gratuits? Google a-t-il accordé à ses propres services de recherche verticaux un placement préférentiel afin d'exclure les services concurrents? Enfin, il s'agira de déterminer si la firme de Mountain View a dégradé le score de qualité de ses concurrents, dont l'un des effets est de déterminer le prix à payer pour l'affichage d'une publicité sur Google.