Mon compte Devenir membre Newsletters

Les poursuites se multiplient contre Carrier IQ, l'espion des smartphones

Publié le par

Cet outil, qui récolte des informations sur les utilisateurs de smartphones à leur insu, fait scandale aux Etats-Unis. Des applications conçues pour le détecter ont déjà été téléchargées plusieurs centaines de milliers de fois.

Les poursuites se multiplient contre Carrier IQ, l'espion des smartphones

Des actions collectives ont été déposées, ces derniers jours, aux Etats-Unis, à l'encontre des sociétés Carrier IQ, HTC, Motorola, Apple et Samsung. La première est visée pour avoir mis au point un logiciel espion capable de collecter des informations sur les utilisateurs de smartphones sans leur consentement, puis de les transmettre à des opérateurs téléphoniques. Quant aux fabricants de téléphones cités, ils sont accusés de l'installer à la demande des opérateurs. D'autres actions collectives ont été intentées, ces dernières heures, à l'encontre de T-Mobile, AT&T et Sprint, des opérateurs qui imposent aux fabricants l'utilisation de Carrier IQ.

Sous couvert d'envoyer des rapports de plantage aux opérateurs, Carrier IQ les informe des sites visités par les utilisateurs, des applications qu'ils utilisent, des touches sur lesquelles ils pianotent, du contenu de leurs mails et leurs SMS... C'est Trevor Eckhart, un expert en sécurité informatique, qui a révélé la semaine dernière, dans une vidéo, l'utilisation abusive de l'outil.

Depuis, plusieurs applications censées détecter la présence du mouchard ont été conçues pour les utilisateurs Android, parmi lesquelles Voodoo Carrier IQ Detector. Selon TheNewWeb, elles ont été téléchargées plus de 200 000 fois en trois jours.

Selon une source anonyme, citée par le site Korben.info et affirmant travailler pour un opérateur, l'Europe serait pour l'instant épargnée par le logiciel espion.