Mon compte Devenir membre Newsletters

[Publi] L'impact des images sur votre communication

Publié le par

L'image s'inscrivant aujourd'hui dans le quotidien des marques, mieux vaut être vigilant quant au choix des photos ou des vidéos utilisées pour les incarner. Le point avec Karen Seror, directrice de la communication de Fotolia.

© Login

© © Login

© Login

Plan rapproché, produit mis en scène, personnages représentatifs de la cible en action ... il existe de nombreuses manières d'enrichir visuellement la communication d'une entreprise ou d'une marque. Pour faire mouche, l'idéal est de montrer aux consommateurs leur alter ego affirmant leur personnalité grâce au produit ou à la prestation proposée ! Qu'il s'agisse du print ou du numérique, l'image s'impose à tous les types de supports. " Avec l'émergence du picture marketing, cette tendance se renforce, d'ailleurs plus aucune marque ne peut animer sa présence sur les réseaux sociaux sans image " observe Karen Seror, directrice de la communication de Fotolia. Et si l'image prend de plus en plus d'importance sur les réseaux sociaux spécialisés dans le partage d'images (Pinterest, Instagram), elle s'impose aussi sur les réseaux classiques (Facebook, Twitter, Linkedin).


Une vraie valeur narrative

Aujourd'hui, le choix de l'image est donc primordial. Car selon son contenu, sa présence est plus ou moins impactante. " Une étude de Miratech a montré que les hommes sont plus visibles que les femmes et qu'une publicité avec une personne sensuelle (par exemple, un homme torse nu) sera 37 % plus visible qu'une autre image " explique Karen Seror. La présence d'un visage permet aux consommateurs de s'identifier. Le message gagne alors en pouvoir de séduction.

© Barbara Helgason

© Barbara Helgason

Il semble que la peau soit particulièrement persuasive : Selon l'étude de Miratech, il s'agit de l'attribut le plus impactant, car lorsque la peau est visible, le regard se fixe dessus. Une autre étude, réalisée sur près de 5 millions de lecteurs par le Gallup Research Bureau, propose un classement des types de photos qui attirent le plus l'attention. Ses résultats sont un peu différent mais confirment le pouvoir du modèle vivant. Avec en tête les photos représentant des bébés ou des enfants, devant, par ordre d'importance, les photos de mamans avec leurs bébés, puis des groupes d'adultes, des animaux (et notamment les bébés animaux), des scènes de sport, des célébrités et de la nourriture. Ces deux enquêtes montrent à quel point en jouant sur l'identification, sur l'émotion, l'image capte l'attention du lecteur, d'autant qu'elle se décrypte sans effort, contrairement au texte. " L'image a une vraie valeur narrative " résume Karen Seror.

A savoir !

L'ensemble des oeuvres proposées par Fotolia dispose du label offre légale, accordé par l'Hadopi à l'issue d'une procédure encadrée par les dispositions des articles R.331-47 et suivants du code de la propriété intellectuelle.


La solution des banques d'images

Mais comment disposer d'autant d'images que de produits, de typologie de clients, de scenarios à mettre en scène ? Avec un réservoir de plus de 28 millions d'images, une banque d'images comme Fotolia fournit aux marketers et aux e-commerçants une formidable source d'inspiration. " Les marketers ont besoin de photographies ou de vidéos qui témoignent d'un univers, et surtout qui sont en phase avec leur content marketing " précise Karen Seror d'où la diversité de l'offre et la profondeur des collections. L'offre de Fotolia, proposée à des coûts accessibles (lire encadré ci-dessous), permet en outre de changer les images fréquemment. Car l'image communicante n'est pas figée dans le marbre, au contraire elle évolue au gré des campagnes, surtout sur Internet.


Fotolia en chiffres (Pour en savoir plus www.fotolia.fr)

Date de création : 2004

Nombre de contributeurs (photographes, créatifs, vidéastes) : 200 000

Implantations locales : 23 pays

Catalogue : 28 millions de fichiers créatifs (images et vidéos libres de droits)

Clients : 4,8 millions d'utilisateurs

Prix des images : A partir de 0,16 € (par abonnement). Une nouvelle formule d'abonnement sans engagement démarre à 25 € HT par mois pour 10 images haute définition au format medium (pour une impression A5 par exemple) ou 5 images HD au format XXL pour de l'impression très grand format. A partir de 0,74 € pour un besoin ponctuel (via les pack de credits)