Mon compte Devenir membre Newsletters

E-commerce : les dix faits les plus marquants de l'année 2011

Publié le par

La rédaction d'E-commerce magazine a sélectionné les dix faits les plus importants pour le secteur en 2011.

E-commerce : les dix faits les plus marquants de l'année 2011

Le secteur de l’e-commerce amorce un virage historique dans son expansion, à l’échelle française et mondiale. Si le nombre de cyberacheteurs n’en finit plus de croître, la Fevad prévoit également pour 2012, le franchissement de la barre symbolique des 100 000 sites marchands français. Dans l’hypothèse où ses prévisions se confirmeraient, le secteur devrait dégager, en 2011, un chiffre d’affaires colossal de 37 milliards d’euros, signant là un nouveau record pour le secteur.
L’année 2011 aura été une année riche, jonchée de difficultés, marquée d’événements forts et de rebondissements, tant au sein de la profession et des acteurs qui la composent, que pour ceux qui les font vivre : les cyberconsommateurs.

Les dix faits les plus marquants du cru 2011 :

17 janvier : naissance de l’École européenne des métiers de l’Internet
24 mars : une directive européenne met le feu aux poudres chez les e-marchands
27 avril : naissance du Conseil national du numérique
24 et 25 mai : e-G8, l’opération séduction de l'État français auprès des géants du Web
16 août : Google lance Panda
31 août : des sites épinglés pour la publication de faux avis de consommateurs
12 octobre : eBay dévoile sa plateforme X.Commerce
27 octobre : Rueducommerce.com racheté par Altarea Cogedim
4 novembre : Groupon entre en Bourse
9 novembre : Vente-privée.com se lance à la conquête des États-Unis

Jacques-Antoine Granjon, cofondateur de Venteprivée.com, Xavier Niel (Free) et Marc Simoncini (Meetic) annoncent la création de l’École européenne des métiers de l’Internet (EEMI). Depuis le 1er septembre 2011, elle accueille au sein du Palais Brongniart (anciens locaux de la Bourse de Paris) entre 100 et 200 bacheliers, pour un cursus de trois ans aux métiers de webmaster, webdesigner, web marketeur, community manager ou développeur. Cette annonce très médiatisée illustre une tendance très forte à la professionnalisation du Web.

Sur le même sujet : Métiers et formations du Web se structurent

Sommaire

Le Parlement européen adopte une série de mesures dans le cadre d’une nouvelle directive visant à mieux protéger les acheteurs en ligne et à renforcer la confiance des consommateurs lorsqu’ils font des achats dans d’autres États membres. Si son but premier est noble, ces dispositions s’avèrent pour le moins contraignantes pour les e-commerçants, provoquant une levée de boucliers immédiate des professionnels et associations du secteur.
Le 23 juin, le Parlement européen vote la loi. Le couperet tombe :
• Désormais, les consommateurs pourront changer d’avis dans un délai de 14 jours pour les ventes à distance et hors établissement (lorsque le consommateur ne peut pas voir le bien avant l’achat) ;
• Les frais de retour restent à la charge de l’acheteur mais le vendeur est tenu d’informer son client de leur montant dans le contrat de vente ;
• De nombreux produits et services sont exemptés de ce droit de rétractation, par exemple, les magazines, à l’exception des contrats souscription, les locations de voitures, les billets d’avion et les réservations d’hôtel...
• Tout bien commandé à distance devra être livré à l’acheteur dans un délai de 30 jours. Si ce délai n’est pas respecté, le consommateur aura le droit d’annuler l’achat. À noter également, c’est le commerçant qui est responsable de tout endommagement ou de toute perte du bien.

Sommaire

Le Conseil national du numérique (CNN) est officiellement lancé par Nicolas Sarkozy. Son but ? Rendre des avis et des éclairages au gouvernement sur “tout projet de disposition législative ou réglementaire” concernant Internet. Le Conseil national du numérique devrait traiter tous “les sujets sans tabou” dont “la fiscalité numérique”, “le terrorisme numérique”, “le droit d'auteur” et “le financement des entrepreneurs”. L’organisme est présidé par Gilles Babinet, président du conseil d’administration d’Eyeka.

Revoir la présentation du Conseil national du numérique par Nicolas Sarkozy :

Sommaire

  • 24 et 25 mai, e-G8 : opération séduction de l'État français auprès des géants du Web

    L’e-G8 forum ouvre ses portes au Jardin des Tuileries (Paris). Initié par Nicolas Sarkozy, ce forum est destiné à nourrir la réflexion des dirigeants du G8 sur l'avenir d'Internet dans le monde. Pas moins de 1 500 personnes étaient réunies pour l’occasion. Les conférences se sont succédé deux jours durant face à un parterre de patrons de l’e-commerce, dirigeants de moteurs de recherche, professionnels de la publicité, des réseaux sociaux, de l’open source ainsi que de journalistes internationaux triés sur le volet.

    Revivre l'intervention de John Donahoe (CEO d’eBay), Hiroshi Mikitani (CEO du groupe Rakuten) et Éric Schmidt (président exécutif de Google) sur Le rôle d’Internet dans la croissance économique”.

    Sommaire

  • 16 août, Google lance Panda et inaugure son GooglePlex, à Paris

    La mise à jour de l’algorithme de Google, baptisé “Panda” est officiellement effective en France. Lancé pour la première fois en février 2011 aux États-Unis sur Google.com, il aurait pour particularité de pénaliser les sites de mauvaise qualité, notamment les fermes de contenus. L’objectif affiché étant d’améliorer la pertinence des résultats de recherche. Dans les faits, de nombreux sites sont déclassés, notamment des comparateurs de prix qui crient au scandale. Les sites marchands ne sont pas épargnés non plus. Dans le même temps la concurrence s’organise. Microsoft lance officiellement son moteur de recherche Bing.

    Lire aussi :

    - Interview de Philippe Plichon, directeur commercial pôle e-commerce et distribution chez Google.

    Bing sur orbite en France.

    6 décembre, le nouveau siège français de Google, le “Googleplex”, situé rue de Londres dans le IXe arrondissement de Paris, est inauguré en présence d’Éric Schmidt, CEO de Google et Nicolas Sarkozy. Installé sur 10 000 m2, le site se compose d’un espace culturel ainsi que d’un centre de recherche et de développement, soit un investissement de 100 millions d’euros. Google en a profité pour annoncer quelques embauches au passage. D’ici fin 2012, les effectifs de la firme en France devraient passer de 350 à 450.

    Sommaire

    Cinq procédures contentieuses sont engagées contre des sites soupçonnés d’avoir publié de faux avis de consommateurs, selon le secrétaire d'État à la consommation, Frédéric Lefebvre. Si les noms des entreprises n’ont pas été communiqués, il y aurait parmi celles-ci, un site de ventes aux enchères de voyages et un site marchand. Depuis, huit établissements ont été épinglés en 2011, dans le cadre d'une enquête de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). En réaction, L'Afnor a alors annoncé la mise en place d'une norme destinée à garantir l'authenticité des avis de consommateurs.

    Sommaire

    eBay présente sa plateforme X.Commerce, qui vise à inciter les développeurs de logiciels pour l'e-commerce à créer des applications pour ses plateformes. Grâce à cette plateforme, les marchands peuvent déployer et intégrer différents outils, depuis la génération de demande jusqu’au merchandising, en passant par les transactions (paiements, identité, exécution de commandes) ou encore la gestion (procédures analytiques, service client), pour n’en citer que quelques-uns. Grâce à l’environnement open source, les marchands ont la liberté de mettre en œuvre, de personnaliser et d’adapter les technologies au rythme qui convient le mieux à leurs activités.


    Voir aussi : X.Commerce, l'écosystème global d'eBay, signe dix partenariats

    Sommaire

    RueduCommerce.com annonce le rachat de 28,64 % de son capital par Altarea Cogedim. Les fondateurs de RueduCommerce, Patrick Jacquemin et Gauthier Picquart, adhèrent ainsi pleinement au projet d’Altarea Cogedim visant à bâtir un modèle multicanal, intégrant à la fois des investissements sur des projets de centres commerciaux physiques et le développement d’un site marchand avec RueduCommerce.

    Dans une interview accordée à E-commerce magazine, Gauthier Picquart explique notamment que cette opération aura pour incidence « des investissements plus importants dans la galerie du site RueduCommerce. Il n’y aura pas de changement fondamental du modèle, mais plutôt optimisation et une accélération pour continuer à gagner des parts de marché sur Internet ».

    Sommaire

    Groupon est introduit en Bourse. Plusieurs fois repoussée, cette opération est au départ, placée sous le signe de la réussite. L'action atteint un sommet de 31,14 dollars dès sa première journée de cotation, soit un gain de 55,7 % par rapport au prix d'introduction, de 20 dollars. Groupon a ainsi levé 700 millions de dollars (511 millions d'euros), ce qui représente la plus grosse mise en Bourse d'une société internet depuis celle de Google en 2004. Mais rapidement, certains observateurs affirment que cet engouement pourrait être de courte durée. Depuis son introduction en Bourse, la valeur Groupon ne cesse de suivre un schéma en dent de scie. Car le modèle Groupon fait encore l'objet de nombreuses critiques, notamment sur sa viabilité à long terme. D’autant que le site aurait perdu 308 millions de dollars sur les neuf premiers mois de 2011.

    Sommaire

    Vente-privée.com annonce le lancement de son site de vente événementielle en ligne www.venteprivee.com, aux États-Unis. Résultat d’une joint-venture entre Vente-privée.com, leader et créateur de la vente événementielle en ligne, et American Express, il repose sur le même modèle que le site français. Le site propose des ventes réservées aux membres, de grandes marques européennes et américaines, à des prix pouvant aller jusqu’à 70 % de décote. Les ventes commencent à 10 heure, heure locale et se déroulent sur trois jours. La société de Jacques-Antoine Granjon devrait en outre franchir cette année la barre du milliard d'euros de chiffre d'affaires, dont près de 10 % serait généré par le canal mobile.

    Pour revivre la saga Vente-privée.com : L'ascension d'un concept

    Sommaire