Mon compte Devenir membre Newsletters

Project Glass ou comment Google veut révolutionner la réalité

Publié le par

La firme de Mountain View a dévoilé son prototype de lunettes connectées, dont la batterie d'outils embarqués, pourraient avoir comme effet de redéfinir la réalité telle qu'on la connaît. Avec Google, le futur, c'est maintenant.

Project Glass ou comment Google veut révolutionner la réalité

Concept à la fois philosophique et scientifique, la réalité n'a cessé de susciter le débat depuis que le théologien et philosophe écossais Jeans Duns Scott, l'a "inventé" au XIIIe siècle. Depuis, de nombreux penseurs et autres scientifiques de renom ont tenté de définir la réalité, et de la baliser, afin de s'en faire une idée précise. Cette fois-ci, ce n'est ni un philosophe, ni un scientifique, ni un théologien qui s'attaque à ce concept, mais un géant du Web : Google. Bien souvent présent là où personne ne l'attend, Google a en effet levé une partie du mystère qui entourait l'un de ses projets de longue date : un prototype de lunettes connectées, proposant à son utilisateur, une expérience de nouvelle réalité, "augmentée", comme il est convenu de l'appeler. Baptisé "Project Glass", cette paire de lunettes est - presque - le résultat de la migration de l'ensemble des fonctionnalités d'un téléphone mobile, au sein d'un appareil à porter sur le visage, tout droit sorti d'un film de science-fiction des années 90.

Entièrement basées sur la reconnaissance vocale, les lunettes fournissent à son utilisateur de nombreuses fonctionnalités comme la possibilité de recevoir et passer des appels, prendre des photos, des vidéos sur le vif, procéder à des achats en ligne, accéder à diverses fonctions liées à la géolocalisation (ou se trouve l'usager, ou va-t-il, quel est le chemin le plus court pour s'y rendre, etc), aux réseaux sociaux, etc. 

Les lunettes Google pourraient bien révolutionner la manière dont les individus évoluent et interagissent entre eux :

L'ingrédient-clé des lunettes Google est incontestablement la fonction de reconnaissance visuelle à laquelle la firme a donné vie en 2010 (et perfectionné depuis), à travers son application Google Goggles. Celle-ci permet à un téléphone mobile, via son appareil photo, de reconnaitre quasiment n'importe quel lieu, bâtiments, objets, en prenant une simple photo. 

Un tel projet ne peut laisser personne de marbre, et il semblerait même que le "Project Glass" de Google ne soit pas au goût de tout le monde sur le Web. Les détracteurs ne se sont pas fait attendre, comme en témoigne cette vidéo de parodie, se moquant ostensiblement des lunettes Google. 


Si Google a encore une fois un coup d'avance sur ses concurrents, la firme devra peut-être compter avec l'arrivée d'autres acteurs sur ce créneau. Notamment Microsoft, qui a publié le lendemain de la présentation du projet Google, une vidéo présentant ce que la société considère comme la prochaine étape dans l'information et la navigation publique: "SemanticMap". Il s'agit d'une sorte d'interface virtuelle apparaissant dans un environnement  déterminé, visant à aider un utilisateur à se repérer  dans l'espace.