Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Notifications push : Messenger trois fois plus efficace qu'une app classique

Publié le par

Le taux de réaction aux notifications push d'applications mobiles est plus élevé sur Android (12,2%) que sur iOS (4,5%), mais reste derrière celui des notifications Web (18%) et surtout de Facebook Messenger (35%).

Quelle est l'efficacité des notifications push issues d'une application, d'un site ou de Messenger ? C'est à cette question que veut répondre Accengage à partir des performances réalisées par les campagnes push de ses clients en 2016. Son Baromètre du Push analyse les données de 65 milliards de Pushs envoyés par ses clients en 2016, soit 50 000 campagnes diffusées dans le monde à 750 millions de consommateurs.

On retiendra notamment que selon Accengage, le taux d'opt-in au des notifications push des applications mobiles est de 100% sur Android contre 43% sur iOS : normal, sur Android, le consentement passif est la règle. Le taux de réaction à ce type de notification est aussi plus élevé sur Android (12,2%) que sur iOS (4,5%), grâce à des formats multimédias plus engageants.

En la matière, la possibilité récente d'envoyer des notifications aux mobinautes ayant visité votre site se distingue avec un taux de réaction de 18%, malgré un taux d'opt-in de seulement 12%. Quant aux notifications de Messenger, elles sont les plus performantes avec un taux de réaction de 35%. Un chiffre qui s'explique par la plus grande proximité qu'ont les utilisateurs avec une marque qu'ils acceptent au sein de l'application de messagerie.