Mon compte Devenir membre Newsletters

3 étapes clés pour se lancer sur les réseaux sociaux

Publié le par

Vous vous demandez si vous devez vous lancer sur les réseaux sociaux pour développer votre activité ? Vous n'arrivez pas à prendre de décision ? Voici de quoi vous convaincre !

Sur les 3,025 milliards d’internautes présents dans le monde, 2,060 milliards sont actifs sur les plateformes sociales. Alors imaginez, vous pouvez toucher 68% des internautes et 28% de la population mondiale via les réseaux sociaux ! En France, c’est près d’un français sur 2 qui est inscrit à Facebook et qui passe en moyenne 1h30 par jour sur les réseaux sociaux.

51% des fans sont susceptibles d’acheter les produits de la page Facebook qu’ils suivent.

Jean-Philippe Thoër du site Ballkit en témoigne : "Les réseaux sociaux nous permettent de partager les avis de nos clients satisfaits, nos nouveaux produits et nos promotions ce qui nous assure de maintenir un lien permanent avec nos clients et ceux qui nous suivent. Notre trafic a augmenté de 30% en 1 an ! "

Mais avant de se lancer, il s’agit de réfléchir au développement d’une stratégie claire et précise. Quoi diffuser ? A qui ? Où ? De quelle manière ?

Voici comment, en 3 étapes, déterminer votre stratégie social media !

 

1 - Quel réseau social choisir et pour quoi faire ?          

En premier lieu, déterminez quelle est votre cible pour savoir sur quels réseaux vous lancer et surtout quelle ligne éditoriale mettre en place. Des produits ou des services axés plutôt pour les professionnels ? Pour les particuliers ? Pour les jeunes ? Pour les femmes ? Si vous vous adressez à des clients professionnels, utilisez plutôt LinkedIn et Viadeo. Si vous vous adressez à une cible plus féminine, lancez-vous sur Pinterest. Si vous avez une cible plus généraliste, créez une page Facebook et un compte Twitter.

Une fois votre cible identifiée, qu’attendez-vous des réseaux sociaux ?

Vous souhaitez gagner en visibilité web ? Développer vos sources de trafic ? La solution est peut-être de faire des campagnes de liens sponsorisés afin de faire grandir votre communauté plus rapidement. Vous pouvez également miser sur des jeux concours dédiés aux réseaux sociaux, qui rendront votre communication virale.

Vous souhaitez fidéliser vos clients et avoir une communauté attachée à la marque ? Proposez des coupons de réduction et des offres spéciales. Le but est de récompenser votre communauté pour sa loyauté.

Enfin, demandez-vous quel est le message que vous souhaitez transmettre à votre audience et comment vous souhaitez le faire passer. C’est ce qu’on appelle le storytelling. C’est le fait d’utiliser une histoire, un récit, plutôt que des arguments bruts afin de mettre en avant un produit sur les réseaux sociaux ou sur un blog par exemple.

Le storytelling permet de développer une relation de proximité avec les consommateurs. Un exemple de storytelling réussi ? Celui de la marque « BeFruit » mise en place depuis 2012 pour Oasis (source : webmarketing-com). L’histoire ? La bande des Fruits quitte l’île Oasis pour rencontrer les humains. Ce fût un véritable succès sur les réseaux sociaux puisque Oasis a plus de 3 millions de fans sur Facebook. Maintenant, la marque a développé sa stratégie sociale sur Twitter, Instagram et même sur Snapchat avec des opérations dédiées.

 

02 - Quels contenus proposer sur les réseaux sociaux ?            

Les outils comme Facebook et Twitter s’imposent comme incontournables pour les marchands avec respectivement 1,44 milliards d’utilisateurs actifs (Avril 2015) et 284 millions d’utilisateurs actifs (Octobre 2014). A noter également l’utilisation croissante des réseaux sociaux de photos comme Pinterest et Instagram pour la mise en avant de produits et d'univers dédiés.

Pourquoi Facebook ?

Facebook offre de nombreuses possibilités aux marques. Il est facile de créer une page ou un groupe Facebook pour regrouper vos fans et les laisser discuter “entre eux” de vos produits. Grâce à Facebook, vous pouvez toucher un large panel d’utilisateurs mais aussi cibler ceux qui vous intéressent particulièrement en utilisant les liens sponsorisés. Vous pourrez par exemple, les cibler par genre, âge, localisation, centre d’intérêt, etc. Facebook Insights, outil d’analyse statistique du réseau social, vous permettra également de suivre vos publications (gratuites ou payantes).

En tant que marchand, se lancer sur Facebook est une priorité si vous pensez que vous avez du contenu à relayer (des actualités de blog par exemple), si vous souhaitez commencer à construire votre e-reputation et si vous souhaitez fidéliser vos acheteurs en créant un dialogue avec eux.

C’est ce dont témoigne Catherine Duval du site Amsterdamer : « Facebook représente un formidable potentiel : cette communauté de clients facilement accessible et en croissance permanente nous permet de développer notre marque et promouvoir nos produits. Notre site et le réseau social ne font plus qu'un, grâce à des mises à jour automatiques ! »

Pourquoi Twitter ?

20% des utilisateurs de Twitter suivent au moins un compte de marque (Source : Twitter, Juin 2014). Par ailleurs, Twitter est LE réseau de l’information en temps réel.

Il est donc très utile afin de diffuser du contenu lors d’événements particulier (on appelle cela le live-tweet).

Lancez-vous sur Twitter si vous êtes certain de vous y rendre quotidiennement afin de tweeter ou retweeter des informations intéressantes et pertinentes dans votre domaine d’activité. Utilisez les hashtags et les “@” afin de gagner en visibilité. Suivez des blogueurs influents et interagissez avec eux afin d’être identifié en tant qu’expert sur votre secteur. N’hésitez pas à mettre en favoris des tweets qui retiennent toute votre attention.

Vous aurez alors l’occasion de les reconsulter plus tard. Twitter est un moyen parfaitement adapté pour vous rapprocher de votre communauté et d’interagir avec elle de manière spontanée. Cela implique de votre part, une réactivité de tous les instants.

Pourquoi Pinterest & Instagram ?

Les réseaux sociaux d’images sont particulièrement en vogue ces derniers temps. Ils vous seront d’une grande utilité si vos produits peuvent faire l’objet d’un marketing visuel.

Pinterest détient 40 millions d’utilisateurs actifs (juillet 2014) et fonctionne un peu comme Twitter (système d’abonnement à des tableaux). Vous décidez d’épingler des images (des pins) sur des tableaux thématiques appelés “boards”. Chaque photo épinglée peut être cliquée et renvoie alors vers le site source.

A noter que 69% des utilisateurs de Pinterest ont déjà acheté un produit après l’avoir vu sur le réseau social (contre 40% sur Facebook). L’audience sur Pinterest est principalement féminine et est intéressée par les objets de la vie quotidienne, la décoration, la cuisine et le fitness.

Vous vous demandez encore à quelles fins utiliser Pinterest ? Eh bien vous pouvez épingler des images liées aux tendances ou à votre domaine d’activité ou bien même proposer votre catalogue produit sous forme de tableaux.

Instagram est aussi un réseau social dédié aux photos mais fonctionne différemment. C’est une application disponible uniquement sur devices mobiles qui a été rachetée par Facebook. 58% des utilisateurs d’Instagram ont déjà eu envie d’acheter un produit après l’avoir vu sur le réseau (Source : Kindai, mars 2014). Un potentiel non négligeable puisque le réseau représente maintenant une communauté de plus de 300 millions d’utilisateurs actifs (Décembre 2014). Son utilisation est simple, elle vous permet de mettre en avant des photos ou des vidéos avec des filtres en quelques secondes. Comme pour les autres réseaux sociaux, l’application a développé son programme publicitaire. Vous pouvez donc mettre en avant des photos sponsorisées de vos produits sur l’application.

Enfin, Instagram est un outil intéressant dans la mesure où il vous permet de publier votre photo retouchée sur les autres réseaux sociaux en même temps (Facebook, Twitter,...) si vos comptes sont liés. Utilisez Instagram si vous souhaitez mettre en avant vos produits, leur environnement ou bien même votre équipe de travail (backstage, coulisses,...). Sur ce réseau social, pensez à largement utiliser les hashtags adéquats (#) afin de gagner en visibilité lors de recherches réalisées sur certains mots clés par les internautes.

 

03 - Définir clairement quelles sont les ressources et savoir-faire à mobiliser         

Votre stratégie est maintenant structurée, une nouvelle question se pose alors. Qui va développer l’aspect social au sein de votre entreprise ? Avez-vous les moyens et les ressources nécessaires pour vous en occuper en interne ou préférez-vous la solution de l’externalisation ?

Si vous souhaitez vous occuper de votre stratégie social media en interne, faites le tour des compétences, des budgets et des délais nécessaires à cette mission.

Un community manager doit avoir plusieurs casquettes à son actif, être assez polyvalent et autonome. Il devra se charger de la communication digitale, de la publicité et donc avoir un esprit créatif. Il sera modérateur et fera parfois office de service client : la patience et la diplomatie sont de mise !

Enfin, un community manager doit aussi être un vendeur, un curateur de contenu et un analyste : la réactivité est alors une qualité indéniable.

Avez-vous quelqu’un en interne à qui le job correspond ? Ce travail est assez chronophage, soyez certain que la personne en interne a un emploi du temps qui permet de prendre en charge l’ensemble des missions d’un community manager. Si non, certains prestataires ou freelances sont spécialisés dans ces métiers, à vous de les briefer sur vos objectifs, vos besoins et vos attentes.

Vous êtes alors fin prêt pour vous lancer sur les réseaux sociaux avec comme devise : Be social !