Mon compte Devenir membre Newsletters

[Cas pratique] PriceMinister valorise son trafic

Publié le par

La marketplace française maximise ses revenus grâce à la monétisation des 6 millions de visiteurs uniques mensuels de son site avec le concours de 3W Régie. Explications avec son directeur commercial, Jonathan Gorges.

[Cas pratique] PriceMinister valorise son trafic

Chez PriceMinister, le directeur commercial, Jonathan Gorges, est en charge du pilotage de l'activité historique du site marchand, à savoir les marges issues du volume d'affaires des vendeurs sur la plateforme. Mais aussi de la politique de monétisation de l'audience, confiée à 3W Régie. " Mon objectif est de maximiser les résultats type Revenu Pour Mille (RPM), qu'ils proviennent de notre core business ou de la publicité ", explique-t-il. Ce qui passe par l'ajustement du poids accordé à l'un et à l'autre (bien que la marketplace demeure l'activité majoritaire de l'entreprise, qui ne communique pas sur la répartition de son chiffre d'affaires), et la définition d'objectifs qui ne soient pas antinomiques.

Car avec 6 millions de visiteurs uniques en moyenne, " PriceMinister est un véritable carrefour d'audience dont le business model se devait d'inclure les revenus issus de son trafic ". Un carrefour d'audience qui intéresse des annonceurs de la téléphonie mobile, du crédit à la consommation, des jeux en ligne, ainsi que d'autres e-marchands. C'est pourquoi le site du groupe Rakuten confie depuis sept ans la gestion de ses espaces publicitaires à 3W Régie. Une relation sur le long terme et de confiance basée sur une volonté commune : que la monétisation ne se fasse pas au détriment de l'expérience utilisateur. C'est pourquoi PriceMinister réalise un test A/B pour chacun des formats publicitaires, à l'aide d'enquêtes de satisfaction automatiques post-achat par exemple. Depuis peu, l'application mobile fait ainsi l'objet d'une monétisation "légère". 3 questions à Jonathan Gorges, directeur commercial de PriceMinister.

Pourquoi PriceMinister a-t-il fait le choix de monétiser son audience ?

Avec un catalogue d'environ 200 millions d'annonces, PriceMinister a une long tail conséquente, qui génère ainsi beaucoup de vues par visite. Les capacités de monétisation sont donc intéressantes, d'autant qu'en tant que site marchand, les données de navigation, de transaction collectées permettent de personnaliser la publicité.

Pourquoi avoir confié la monétisation du site à 3W Régie ?

Nous avons fait le choix de nous concentrer sur le coeur de métier de PriceMinister, c'est-à-dire développer le business des particuliers et des professionnels, et de confier la monétisation à 3W Régie, l'une des rares régies publicitaires spécialisées dans le marché spécifique de l'e-commerce, après une première collaboration avec Lagardère.

Comment la publicité s'inscrit-elle dans l'expérience de navigation des consommateurs ?

PriceMinister a fait le choix depuis longtemps de proscrire les formats publicitaires intrusifs, type pop-up ou rich media, susceptibles de perturber le consommateur en phase d'achat. La publicité est native, intégrée à la navigation (fiche produit) ou dans des emplacements bien identifiés (footer du site).