Mon compte Devenir membre Newsletters

Pub on line: 3% de croissance des investissements en 2013

Publié le par

Le marché français de la publicité digitale atteint 2,791 milliards d'euros de chiffre d'affaires net sur l'ensemble de l'année 2013, soit une progression de 3% par rapport à 2012. C'est ce qui ressort du 11e édition de l'Observatoire de l'e-pub du SRI, réalisé par PwC, avec l'Uudecam.

Pub on line: 3% de croissance des investissements en 2013

Le SRI (Syndicat des Régies Internet), l'UDECAM (Union des Entreprises de Conseil et d'Achat Medias) et PwC ont présenté les résultats de la 11ème édition de l'Observatoire de l'e-pub.Cette étude, initiée par le SRI et réalisée depuis 2013 par PwC, donne un nouvel éclairage sur le marché français de la publicité digitale en analysant l'évolution de son chiffre d'affaires net par leviers, par formats, par modes d'achat et par devices.

Avec une progression de 3% en 2013, la communication " online " est l'unique segment du marché publicitaire à connaître la croissance[1] pour atteindre 2,791milliards d'euros nets de chiffre d'affaires. Avec une part du digital dans les dépenses publicitaires à 22%, le marché français continue ainsi sa progression et rattrape peu à peu les autres pays avancés où cette part est sensiblement plus élevée, à 24% pour les Etats-Unis, 30% pour l'Allemagne, et 35% pour le UK

En revanche, il est à noter qu'en valeur absolue, les investissements publicitaires sur le digital en France restent largement inférieurs à nos voisins.

Dans le détail concernant les leviers:

Le " Search " (liens sponsorisés) poursuit sa croissance (+5%) et consolide sa place de numéro 1 dans le mix digital. Il représente un chiffre d'affaires de 1 671 millions d'euros net en 2013, soit 58% du marché de la publicité online en France

Le " Display ", deuxième segment en valeur, maintient sa croissance en 2013 (+2%) et représente un chiffre d'affaires net de 753 millions d'euros, soit 26% du marché de la publicité online en France. La dynamique de ce segment est observée dans la belle croissance du display vidéo (+32%), dans la part croissante du display RTB dans les dépenses publicitaires digitales qui atteint cette année 16% et le déploiement du display sur mobile et tablettes qui représente aujourd'hui 10 % du display, pour un montant total de 79 millions d'euros investis.

Les " autres leviers ", modèles à la performance, résistent bien en période de crise : +0,5% pour un total de 454 millions d'euros investis. L'affiliation progresse de 1% (219 millions d'euros), tout comme les comparateurs (141 millions d'euros). De son côté, l'emailing affiche -1% sur l'ensemble de l'année.

A noter également, le display vidéo connaît une très belle année 2013 avec une forte croissance à +32%, qui porte son CA net à 136 millions d'euros investis pour représenter aujourd'hui 18% du display. Ce format, très prisé des annonceurs qui y trouvent l'opportunité de combiner couverture et efficacité, renouvèle la dynamique de ce segment.

Parallèlement, le poids de l'achat display en RTB représente 117M€ en 2013, soit 16% du display. Avec une croissance forte de +125% vs 2012, le RTB est un mode d'achat qui a séduit les annonceurs.

A noter enfin, le mobile passe la barre des 8% des dépenses digitales (= 8,2%) mais reste largement en retard par rapport aux autres pays : 14% aux USA et 17% au UK. Tirés par les usages, les investissements sur la tablette contribuent fortement à la croissance du segment : (+ 90 % pour le display sur tablette).

Pour 2014, la 4G, le RTB et le retargeting, identifiés comme les nouveaux relais de croissance, offriront un avenir prometteur au mobile.