Mon compte Devenir membre Newsletters

MWC 2014 : la ville de demain entièrement connectée?

Publié le par

La ville de demain et ses immeubles seront-ils connectés ? Seront-ils capables d'interagir davantage avec des smartphones toujours plus performants, pour proposer aux utilisateurs de nouveaux usages et donc de nouveaux services ?

MWC 2014 : la ville de demain entièrement connectée?

En 2013, le monde compte plus de 7 milliards de mobiles soit quasiment autant de téléphones portables que d'êtres humains sur terre. Selon une récente étude menée par Cisco, le nombre d'équipements mobiles connectés devraient continuer à croitre en 2014, et donc dépasser le nombre d'êtres humains, pour atteindre 10 milliards. Le succès du mobile est indéniable, et son impact sur la vie et les usages de ses utilisateurs, indiscutable.

Matt Grob, vice-président exécutif du géant américain spécialisée dans la fabrication de solutions télécommunications Qualcomm, témoignant dans le cadre du Mobile World Congress, y voit une opportunité, notamment pour la conception des immeubles du futur. "Aujourd'hui dans le monde, 50% de la population vit en ville, et d'ici 2050, les citadins devraient représenter 70% de la population. Les immeubles sont les lieux où une majeure partie de la population vivra, dormira, mangera, etc. Notre impact carbone continuera de croitre, c'est pourquoi nous devrons apprendre à mieux gérer l'énergie et les espaces".

Selon Matt Grob, les smartphones ont un rôle à jouer dans cette dynamique. En effet, outre la montée en puissance de la qualité des connexions à l'Internet mobile, plus généralement, c'est la très grande diversité des modes de connexion qui laisse présager de futurs développements intéressants. "Bluetooth, 3G, 4G et bientôt 5G, mais aussi le Wifi, la fibre, le NFC, l'éthernet... aujourd'hui tout ou presque est connecté ou connectable".

Si tout reste encore à faire, Andy Castonguay a néanmoins sa petite idée sur le devenir des immeubles de demain : "on peut imaginer qu'ils deviennent peu à peu des plateformes géants pour les applications et les services, avec des multiples possibilités de monétisation".

Une vision qu'a déjà anticipé l'opérateur de téléphonie sud-coréen SK Telecom. Grâce à une solution d'intérieur intelligente baptisée "Location Guide", la firme est capable de connecter pléthore de lieux, depuis la maison, en passant par les magasins, la bibliothèque publique, les hôpitaux, les aéroports jusqu'aux musées.

Bin Bae, SK Telecom

Bin Bae, SK Telecom

Concrètement cette solution repose sur des "Beacons", des petits appareils à installer dans des lieux physiques, capables d'interagir avec les smartphones. En leur envoyant des informations notamment. Ainsi, une fois arrivé dans une boutique, le mobinaute pourrait connaitre l'état des stocks sur une paires de chaussures donnée, ou encore recevoir une promotion sur son mobile lorsqu'il se promène dans la rue.

Il pourrait également connaitre précisément sa position dans un grand musée inconnu grâce à la géolocalisation, ou encore découvrir quel artiste a peint le tableau devant lequel il se trouve. Aussi, à son arrivée dans un aéroport, il pourrait connaitre depuis son mobile le temps de retard de son avion ou encore savoir comment se rendre jusqu'au terminal depuis lequel il décollera. Tout est donc imaginable ou presque, d'autant que selon le directeur de SK Telecom, Bin Bae, la suite logique est de "parvenir à envoyer toutes ces informations à des lunettes connectées", à la manière des fameuses Glasses de Google.