Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment améliorer la performance d'un site ?

Publié le par

Une navigation fluide et une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche font de la performance une notion essentielle pour ceux qui ont un enjeu stratégique sur le web. Ceci est majeur lors des périodes à forts trafics où il faut satisfaire chaque internaute tout en étant capable de monter rapidement en charge pour en servir un maximum.

Pour améliorer la performance, il faut la mesurer. C’est une étape importante que bon nombre d’entreprises négligent, beaucoup n’ont d’ailleurs aucune idée du score obtenu par leur propre site. Or l’analyse des résultats va permettre de détecter les axes d’amélioration. Une infrastructure sous-dimensionnée, des problèmes de latence ou encore un code non performant, sont les principales causes des problèmes de performance.

Une préoccupation à tous les niveaux

La question de la performance ne se pose pas uniquement lors de l’hébergement mais dès le début du projet de création ou de refonte du site. Dès la couche applicative, il est nécessaire de respecter les bonnes pratiques du Framework utilisé pour éviter les requêtes inutiles qui alourdissent le site. Le code doit également être optimisé pour chaque navigateur à l’aide de modules intelligents qui connaissent leurs forces et faiblesses et qui sont capables d’optimiser le contenu web.

Après l’optimisation de la couche applicative, il est nécessaire de bien dimensionner l’infrastructure. Cette étape doit idéalement commencer par un test de charge permettant de mesurer la capacité du site et de déterminer les points de congestion. Il est fortement recommandé de renouveler l’opération à chaque mise à jour du site même si cela peut paraître contraignant.

La performance peut évidemment être optimisée tout au long de la vie du site grâce à des outils tels que le CDN ou l’ADC. La combinaison de ces deux technologies, qui agissent sur les données statiques et dynamiques, améliore la livraison du contenu et réduit efficacement la charge des serveurs.

Une bonne connaissance de l’application

La connaissance des limites de son application et les statistiques de son site sont nécessaires au bon dimensionnement de l’infrastructure. Les statistiques des dernières soldes sont précieuses, elles seront une bonne base pour définir l’infrastructure à mettre en place pour les opérations suivantes. Cela évite les investissements inutiles durant les périodes creuses.

Il faut souligner ici que la communication entre les équipes technique et marketing, souvent négligée, est primordiale. L’identification de ces périodes critiques se fait en étroite collaboration avec les services marketing, qui devraient être davantage impliqués. Un plan média non communiqué aux services techniques peut avoir des conséquences désastreuses sur le site si l’infrastructure est sous-dimensionnée. La connaissance des données clés de son application évite bien des surprises.

Souvent éludée, la question de la performance doit donc être posée dès le début du projet pour pouvoir l’optimiser à toutes les étapes. A l’e-commerçant de s’interroger sur le ROI de chacune de ces solutions et d’opter pour celles qui lui permettront de pérenniser son business.

Mot clés : Web

Sébastien Baert, Directeur Associé de Runiso