Mon compte Devenir membre Newsletters

Deezer fait sa promotion sur Vine avec la série #Vineception

Publié le par

Le site de streaming musical Deezer a fait appel à dix artistes pour dévoiler une série de vidéos Vine illustrant les fonctionnalités du service. En parallèle, un jeu-concours permet aux internautes de publier leurs propres vidéos. Analyse de l'opération.

Deezer fait sa promotion sur Vine avec la série #Vineception

Après avoir lancé de nouvelles fonctionnalités en novembre et, plus récemment, proposé une écoute illimitée gratuite comme à ses débuts, Deezer a choisi Vine pour vanter les mérites de son service de streaming musical. Organisé par l'agence Armstrong, la campagne #Vineception dévoile du 14 au 23 avril dix vidéos imaginées par dix artistes français et internationaux.

Ces "Viners" disposent de six secondes, la durée d'une vidéo sur Vine, pour présenter de façon créative une caractéristique de la plateforme Deezer. Les mini-films, publiés avec le hashtag #Vineception à raison d'un par jour, sont regroupés sur le site deezer.vineception.com de l'opération.



La campagne s'adresse aussi aux réalisateurs Vine amateurs. Ainsi, les vidéos publiées sur le site contiennent chacune un élément caché, sonore ou visuel. L'assemblage final des dix indices permettra de découvrir de quoi il s'agit. En parallèle, un jeu-concours invite les internautes à imiter les "Viners" et à publier leur propre création vidéo via le hashtag #MyVineception. Les dix gagnants remporteront un abonnement Deezer Premium+ de six mois et verront leurs vidéos apparaître sur le compte officiel Vine de la marque.


Un site Internet bien réalisé

Sur le papier, la campagne #Vineception semble originale et créative. Mais qu'en est-il de sa réalisation ? La partie "Viners", tout d'abord, est plutôt bien pensée. Faire appel à des influenceurs (entre 2.000 et 341.000 abonnés sur Twitter), qui maîtrisent l'outil, permet de fournir du contenu tout au long de l'opération, la marque s'assurant de diffuser des vidéos de qualité.

Autre bon point : le site Internet dédié deezer.vineception.com. A l'aide d'une interface simple, il présente deux avantages : regrouper sur une même page les dix vidéos des " Viners " (onglet "Les 10 Vines"), et expliquer sur une autre la mécanique du jeu-concours destiné aux internautes (onglet "Concours #Vineception").

De plus, la page présentant les dix vidéos propose une contextualisation de chaque publication. Une phrase résume ainsi la fonctionnalité de Deezer illustrée dans chaque vidéo (découverte, musique illimitée, stockage dans le cloud, catalogue...). Enfin, le visiteur peut écouter la playlist Deezer de chaque Viner, prouvant que l'influenceur utilise l'outil (ou l'a au moins utilisé une fois, comme l'américaine Meagan Cignoli, le service de streaming musical n'étant pas encore disponible outre-Atlantique).

Une faible participation des internautes

S'il est bien expliqué sur le site, le jeu-concours a en revanche du mal à décoller. Ainsi, l'onglet dédié sur le site Internet propose seulement trois vidéos Vine d'internautes français à la fin de l'opération. Du coup, la proposition d'affichage des vidéos par "le plus récent" ou "le plus populaire" change peu la donne et apparaît ici peu utile. MAJ 24/04 : le jeu-concours pour les internautes est prolongé jusqu'au 30 avril.

Dernier point : les éléments cachés dans les vidéos des "Viners". Aucune information à ce sujet sur le site (si ce n'est dans la phrase "tentez de découvrir ce qui se cache derrière notre série #Vineception !") ni sur l'avancement de la découverte par les internautes. Sur Twitter non plus, aucun tweet de @DeezerFrance sur ce volet de l'opération, que ce soit sur son fonctionnement ou sur son résultat.

Que fallait-il découvrir au final ? La réponse a été annoncée dans le dernier des dix Vines postés sur le site : un extrait du nouvel album "No Matter Where You Are" du groupe Us, dont la pochette apparaît plus ou moins furtivement dans chacune des neuf autres vidéos (on vous laisse vérifier par vous-même) :


Conclusion

En conclusion, la campagne #Vineception laisse un sentiment mitigé. Avoir fait appel à des " Viners " pour dévoiler au fil des jours des vidéos créatives et originales, présentées intelligemment sur le site Internet, est une réussite. Le volet réservé aux internautes, lui, aurait mérité plus d'attention pour éviter la faible participation des internautes français (trois vidéos pour dix prix à remporter), et le mauvais relais du jeu des éléments cachés dans les vidéos, une bonne idée pourtant au départ. Toutefois, on salue la décision de rallonger la durée du jeu-concours pour donner une vraie chance à ce volet de l'opération.

Vine, peu utilisé en France à l'heure actuelle, est-il le meilleur outil pour susciter l'engagement des internautes ? Ne valait-il mieux pas ici limiter son utilisation aux "Viners" et proposer un autre mode de participation à la communauté de Deezer ? On ne pourra pas, en tout cas, reprocher à Deezer de tenter des expériences originales pour toucher de nouveaux utilisateurs.