Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils du Mind Mapping

Chapitre III : La balance

  • Retrouvez 11 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Mind Mapping

9 chapitres / 72 fiches

Prendre une décision à l'aide de La balance


En résumé

La balance (The Scale) est un outil visuel développé par Marcus Ingemann. C'est un dérivé du mind mapping. Elle permet de comparer des éléments ou des solutions.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

La balance s'utilise pour peser le pour et le contre sur plusieurs points avant de prendre une décision.

Contexte

La balance s'utilise essentiellement en prises de décisions.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Prenez une feuille A4 ou A3. Tenez-la au format portrait.
  • Disposez les éléments à comparer dans des bulles alignées verticalement. Vous pouvez tracer un trait vertical pour relier les différentes bulles.
  • Pour chaque élément, ajoutez les désavantages à gauche de la ligne verticale et à droite les avantages. Naturellement, vous pouvez détailler certains points à l'aide de sous-branches.
  • Coloriez les points négatifs (par exemple en rouge) et positifs (par exemple en vert) qui vous semblent les plus importants.

Méthodologie et conseil

Au préalable, avant de dessiner votre balance, vous pouvez commencer par :

  • poser votre problématique ;
  • déterminer votre objectif ;

Comme son nom l'indique, la balance nécessite autant que faire se peut de contrebalancer les points négatifs par des positifs. Ajoutez également de nombreux éléments graphiques pour renforcer le côté émotionnel. En effet, nos émotions influent sur notre prise de décision. La preuve : certains patients atteints d'une lésion au cerveau et qui sont privés d'émotions n'arrivent plus à prendre des décisions. Ainsi, pour prendre votre décision finale, vous pourrez vous fonder sur votre intuition.

Une fois que vous avez réalisé votre balance, vous devrez prendre une décision.

Dans la plupart des cas, mieux vaut s'inspirer du rasoir d'Occam. Selon ce principe, si plusieurs chemins mènent à la solution, autant prendre le plus court et le plus simple.

Prenons un exemple : vous enfermez un chat et une souris ensemble dans une cage. Vous revenez une demi-heure après, la souris a disparu. La solution la plus simple et la plus évidente sera que le chat a mangé la souris.

Avantages
  • Disposer à la fois d'une vue d'ensemble et des détails. Cet outil va plus loin que la simple liste, sa forme de carte mentale va permettre de creuser certains points grâce à l'utilisation des mots-clés.
  • Prendre une décision avec toutes les cartes en mains.
  • Disposer d'un résumé de vos choix.
  • Envisager les différentes alternatives.
Précautions à prendre
  • Vous ne pourrez pas utiliser la plupart des logiciels de mind mapping pour réaliser ce type d'outil visuel. Vous pourrez toutefois utiliser :

    • XMind à l'aide des connecteurs graphiques ;
    • Inspiration ;
    • Visio ;
    • Scribus.
  • Comme pour le mind mapping, utilisez uniquement des mots-clés. Ainsi, vous creuserez un peu plus les différents points.
  • Afin de pouvoir prendre plus facilement une décision, limitez sciemment le nombre d'éléments à comparer (au maximum quatre). Plus globalement, vous pouvez limiter le nombre de choix à réaliser au jour le jour. Vous pouvez travailler à simplifier votre vie.

Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne