Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Mind Mapping
Chapitre I : Le mind mapping dans tous ses états

Fiche 15 : La carte brainstorming

  • Retrouvez 22 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Mind Mapping

9 chapitres / 72 fiches

Multiplier ses idées avec la carte brainstorming


En résumé

La carte brainstorming est une adaptation du brainstorming développée par Osborn. Elle permet de multiplier le potentiel de cette méthode créative.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

La carte brainstorming permet de multiplier ses idées.

Contexte

La carte brainstorming s'utilise dans tous les cas ou vous avez besoin de créativité :

  • trouver de l'inspiration pour rédiger ;
  • conduire le changement ;
  • etc.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Déterminez votre question centrale.
  • Notez vos idées sur une première couronne autour du centre.
  • Creusez le premier cercle d'idées.
  • Regroupez les idées par catégories.
  • Sélectionnez vos idées.

Méthodologie et conseils

  • Formulez la question principale sous une forme positive. Vous pouvez aussi opter pour un brainstorming négatif. Dans ce cas, formulez votre question principale négativement. Ensuite, notez toutes les options négatives possibles. Dans un second temps, renversez la vapeur, contre-argumentez.
  • Suivez les consignes du mind mapping : utilisez un mot par ligne afin d'amorcer votre cerveau.
  • Recourez aux dessins et aux images afin de solliciter votre côté émotionnel.
  • Suivez les consignes pour réussir un brainstorming. Elles sont résumées sous la forme de l'acronyme CQFD :

    • Censure interdite. Dans un premier temps, toutes les idées sont les bienvenues.
    • Quantité. Produisez des idées à profusion.
    • Farfelu. Dépasser les barrières, trouver des idées originales.
    • Développement. Rebondissez sur les idées. Si vous réalisez le brainstorming en groupe, rebondissez sur les idées des autres.
  • Suivez les méandres de la pensée latérale :

    • Diverger. Trouver le maximum d'idées.
    • Converger. Couper les branches de votre carte mentale. Sélectionnez vos idées.
  • Afin de gagner en souplesse, vous pouvez utiliser un logiciel de mind mapping. Dans le cas de l'animation d'un groupe, l'animateur sollicitera le groupe, tandis que le secrétaire de séance prendra à la volée les idées du groupe. Si vous utilisez une carte manuelle, vous pouvez utilisez des post-it afin de pouvoir recomposer votre carte à volonté.
Avantages
  • Trouver des idées originales de qualité. La créativité s'évalue sur deux critères notamment :

    • la quantité. Plus vous avez d'idées, plus vous avez des chances d'en obtenir de bonnes ;
    • l'originalité. Si vous obtenez des idées que les autres n'ont pas, vous donnez dans l'originalité.
  • Dans le cas d'un brainstorming de groupe, chacun des participants peut contribuer. Projeter la carte permettra à chacun de voir sa participation.
  • Produire des idées de façon ludique.
  • Multiplier les idées grâce aux consignes :

    • un mot par branche : le mot amorce votre cerveau ;
    • regroupement par catégories. Les catégories vous permettent de trouver d'autres mots appartenant au même groupe.
  • Le mind mapping est ainsi parfaitement compatible avec notre mémoire ou l'information est rangée par catégories et par associations.
Précautions à prendre
  • Idéalement, le brainstorming doit se tenir d'une traite afin de ne pas briser le processus créatif. Tout le monde a des idées. Souvent, nous nous bloquons par peur de trouver nos idées ridicules ou s'exposer aux critiques des autres. Pratiquer le brainstorming demande de " s'autoriser à ".

Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne