Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils du Mind Mapping

Chapitre II : Le croquinote

  • Retrouvez 8 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Mind Mapping

9 chapitres / 72 fiches

Prendre des notes visuelles avec le croquinote


En résumé

Le croquinote(sketchnote)est une technique pour prendre des notes visuelles. Sur Internet, on le rencontre le plus souvent sous le terme anglais Sketchnote. Un croquinote se compose à la fois de texte et d'images.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le sketchnoting est une technique pour prendre des notes visuelles. Elle a été popularisée par Mike Rhode. Un sketchnote se compose de différents éléments :

  • du texte ;
  • des dessins ;
  • des organisateurs graphiques (carte mentale, tableau, etc.) ;
  • des conteneurs.

En français, le sketchnote peut se traduire par croquinote.

Contexte

Le sketchnoting s'utilise principalement pour prendre des notes à

  • l'écrit : livres, articles, etc. ;
  • l'oral : réunions, conférences.

Il peut également servir à organiser vos idées.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Indiquez les métadonnées, c'est-à-dire les données sur les données sur votre sketchnote : date de création, auteur, etc.
  • Élaborez le plan de votre croquinote (ex. : l'ordre du jour de la réunion).
  • Remplissez votre croquinote à l'aide de :

    • textes : si possible utilisez essentiellement des mots-clés ;
    • dessins ;
    • organisateurs graphiques : carte mentale ; organigramme ; cycle ; etc.

Méthodologie et conseil

Au préalable, comme toute prise de notes, fixez-vous au préalable des objectifs. Pourquoi allez-vous réaliser ce sketchnote ?

Si possible, préparer à l'avance votre sketchnote. Par exemple, si vous souhaitez prendre des notes lors d'une conférence. Commencez au préalable votre croquinote :

  • indiquez les métadonnées : auteur, date, titre, etc.
  • posez-vous des questions par rapport au sujet. De cette façon, vous mettrez votre cerveau en éveil pour la conférence. Vous pourrez également répondre à ces questions en fonction de l'intervention du présentateur. Vous pouvez également réaliser un premier sketchnote avec votre savoir préalable. Ainsi, vous pourrez relier les informations présentées lors de la conférence à vos connaissances antérieures.
  • ne vous contentez pas de réaliser une synthèse. Notez tous les éléments contextuels pour faciliter la remémoration. Par exemple, durant cette conférence, vous avez assisté le midi à un repas marocain. Dessiner un tajine vous permettra d'immortaliser cet instant. Cet événement servira d'ancre mnésique
Avantages
  • Prendre des notes sous la forme de sketchnoting présente de nombreux avantages :

    • Traduire les notes en direct dans votre langage imagé. L'effort de recomposition et de restructuration favorise l'assimilation des notes.
    • Personnaliser vos notes. Votre sketchnote ne ressemblera pas à celui de votre voisin. De même, réaliser un croquinote sur le même sujet à deux mois d'intervalle donnera naissance à deux croquinotes différents. Concrétiser vos notes. Le recours au visuel va vous permettre de concrétiser le contenu de vos notes
  • Éviter l'ennui ! Vous prendrez du plaisir à prendre des notes.
Précautions à prendre
  • Nul besoin d'être un artiste pour réaliser un sketchnote. Vous devez simplement vous entraîner à traduire votre pensée en visuel. De même, vous pouvez également vous initier au dessin et vous constituer une banque visuelle.

Comment être plus efficace ?

Six étapes pour prendre des notes sur un texte sous la forme de croquinote :

Préparer votre prise de notes

  • Avant de commencer, déterminer les objectifs de votre prise de notes.
  • Posez-vous des questions : Quelles sont vos connaissances personnelles sur le sujet ? Qui est l'auteur ? Etc.

Adapter votre lecture à vos objectifs

En fonction de vos besoins, adaptez votre lecture. Par exemple, si vous cherchez des renseignements particuliers, vous pourrez parcourir le document en diagonale.

Surligner les éléments importants

" Bachoter est-il efficace à l'approche de vos examens ?

Vous bachotez vos cours à l'approche des examens ? Toutefois, est-ce efficace pour réussir haut la main ? Mieux connaître votre cerveau va vous apporter des pistes de réponses. En effet, adapter votre façon d'apprendre au fonctionnement de votre cerveau va vous permettre d'apprendre à toute vitesse ! Combien de temps faut-il à notre cerveau pour assimiler de l'information ?

Bachoter, est-il efficace pour réussir vos examens ?

La plupart des étudiants révisent leurs cours à la dernière minute ou presque !

Quelle est l'efficacité de cette méthode qui a traversé les temps et les générations ?

Bachoter permet d'engloutir une masse d'informations en peu de temps. Toutefois, le rappel de cette information sera éphémère. Si votre objectif se cantonne à réussir votre examen, ça peut marcher ! Nous connaissons tous un ami pour qui cette méthode a fonctionné. Toutefois, réussir un examen n'est pas un but ultime Vous devez penser à long terme. Vous devez construire votre apprentissage sous la forme d'un projet

Combien de temps faut-il à notre cerveau pour assimiler de l'information ?

Inscrire durablement de l'information dans notre cerveau nécessite de la répéter plusieurs fois. Au début du siècle, Ebbinghaus a montré que nous oublions 75 % de ce que nous avons appris la veille ! De nos jours, des méthodes basées sur les répétitions espacées permettent de contrer ce phénomène. Les flash cards en sont un bon exemple. un français, Bruno Martinez a développé un plugin pour réaliser des flash cards à l'aide de XMind, le logiciel de mind mapping. "

Représenter la structure du texte sous forme de croquinote

Indiquer les informations sur le texte :

  • Auteur.
  • Source.
  • Date.
  • Plan.

Synthétiser le texte

Bachoter est-il efficace ?

Oui sur le court terme mais vous devez penser sur le long terme et construire votre apprentissage sous forme de projet.

Combien de temps faut-il à notre cerveau pour assimiler de l'information ?

Pas de réponse précise.

Vous devez le répéter plusieurs fois.

Il existe des méthodes basées sur les répétitions espacées. Ex. : les flash cards. Un français a développé un plugin de flash card pour le logiciel de mind mapping XMind.

Croquinotez votre texte

Utilisez des mots, des images, des organisateurs graphiques pour représenter la synthèse de votre texte. Dans un premier temps, vous pouvez réaliser votre croquinote en noir et blanc. Une fois terminée, vous pourrez le colorier.

Cas : Synthétiser un texte à l'aide à un croquinote

Ce croquinote apporte une vue synthétique du texte " Bachoter est-il efficace à l'approche des examens ". L'essentiel du texte est présenté sous la forme d'une fresque.

Pour garder une cohérence dans l'ensemble de mes croquinotes, je place certains éléments toujours de la même façon :

  • le titre en haut à gauche de la feuille est positionné dans un nuage ;
  • l'auteur du texte est positionné juste à côté du titre. L'auteur est symbolisé par un dessin d'homme ou de femme.

Pour bâtir la structure de mon croquinote, je suis parti du plan donné par le texte :

  • Bachoter est-il efficace ?
  • Combien de temps faut-il au cerveau pour mémoriser des informations ?
  • Afin de faire ressortir l'enchaînement des idées, j'ai jalonné mon croquinote d'éléments structurants :

    • numéros : j'ai indiqué les deux parties du texte à l'aide de numéros placés dans des bulles ;
    • séparateur : j'ai séparé les deux parties du texte à l'aide d'une ligne ondulée.

    Ce croquinote contient des dessins permettant de traduire le texte dans un autre langage. Cette traduction oblige à bien comprendre le sens des mots. Elle facilite également la mémorisation des idées du texte.

    Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne