Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Mind Mapping

Chapitre V : Le flux de cartes mentales

  • Retrouvez 8 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Mind Mapping

9 chapitres / 72 fiches

Découper un projet avec le flux de cartes mentales

En résumé

Le flux de cartes mentales a été développé par Markus Ingemann. Il l'a popularisé dans son livre Mind Mapping Power Pack. Il se compose d'une série de cartes mentales reliées pour présenter une séquence.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le flux de carte mentale permet de représenter une séquence (événements, points clés, etc.). Elle est constituée de plusieurs cartes mentales reliées ensemble verticalement.

Contexte

En gestion de projets, le flux de cartes mentales permet de concentrer à la fois le processus d'idéation et le phasage du projet. Il permet de planifier le projet dès la phase d'idéation terminée.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Disposez votre feuille au format portrait.
  • Positionnez votre première carte en haut de votre feuille. Au centre de votre carte, notez l'événement ou le moment chronologique. Composez votre carte avec les éléments de cet élément temporel. Exemple : les tâches à réaliser.
  • Positionnez votre seconde carte en dessous de la première. Notez en son centre le second élément temporel. Développez cette seconde carte.
  • Positionnez votre troisième carte en dessous de la seconde. Notez au centre le troisième élément temporel. Développez cette troisième carte.

Méthodologie et conseil

Vous pouvez au préalable réaliser une carte brainstorming puis ensuite la réorganiser en carte de flux.

Actuellement, peu de logiciels de mind mapping offrent la possibilité de réaliser des flux de cartes mentales en standard. Toutefois, vous pouvez quand même y arriver. Réalisez la première carte à l'aide du coeur proposée par défaut par le logiciel. Ensuite, pour la seconde carte mentale du flux, créez un sujet flottant. Attachez-y des branches. Ensuite, reliez-le au centre de la première carte mentale à l'aide d'un connecteur. Réitérez l'opération par les autres cartes mentales nécessaires pour réaliser les autres cartes du flux. Utiliser un logiciel de mind mapping vous permettra de bénéficier du système de filtres afin de réaliser le suivi de projet directement dans votre flux de cartes mentales. Si vous réalisez le flux de cartes mentales manuellement, vous pouvez placer votre feuille au format portrait. Respectez les autres consignes de la carte mentale, prenez une feuille vierge, c'est-à-dire sans lignes ni carreaux. Si possible, utilisez un mot par branche.

Avantages
  • Disposer d'une vue d'ensemble (du début à la fin) d'une séquence.
  • Visualiser les différentes étapes.
  • Tirer partie du pouvoir associatif de la carte.
  • Présenter une continuité. Le flux de cartes mentales permet de replacer les événements dans l'ordre.
  • Fusionner les avantages de la carte mentale et du flux Le flux de cartes mentales représente le chaînon manquant entre la pensée arborescente et la pensée linéaire.
Précautions à prendre
  • Ne surdécoupez pas votre flux avec de trop nombreuses cartes mentales. En effet, il risque de devenir vite illisible. Vous pouvez également représenter la structure de votre flux et ensuite renvoyer vers des sous-cartes. Pour les projets comportant de nombreux événements, vous pouvez également réaliser un flux de cartes mentales sous la forme d'un portail qui renvoie à d'autres flux de cartes mentales. Naturellement, le flux de cartes mentales ne s'utilise pas de manière isolée. Vous devez l'utiliser en complément de la carte mentale, du Pert, etc.

Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne