Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils du Mind Mapping

Chapitre III : Le mur de notes repositionnables

  • Retrouvez 11 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Mind Mapping

9 chapitres / 72 fiches

Animer un groupe avec Le mur de notes repositionnables

En résumé

Le mur de notes repositionnables est une technique pour animer des discussions.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le mur de notes est une technique pour animer un groupe à l'aide de notes repositionnables.

Contexte

  • Formation : le mur de notes est une technique classique pour réaliser un brainstorming lors d'une formation. Il peut permettre également de " vider " le cerveau des participants avant d'étudier une thématique. Selon le courant constructiviste, les apprenants rattachent les nouvelles connaissances aux anciennes.
  • Réunion : le mur de notes peut servir à créer une participation active lors d'une réunion.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Posez une question ouverte aux participants.
  • En groupe, les participants répondent à la question. Ils positionnent chaque réponse sur un carton à part.
  • Un membre de chaque groupe est désigné pour afficher les cartons sur un tableau.
  • En concertation avec le groupe, l'animateur déplace les cartons d'idées pour créer des regroupements.

Méthodologie et conseil

Vous pouvez opter pour plusieurs solutions en ce qui concerne les notes repositionnables :

  • cartons ;
  • feuilles de papier. Dans un souci de développement durable, vous pouvez utiliser le verso de papier imprimé ;
  • post-it.

Vous devez disposer d'une surface (mur, tableau blanc) pour positionner vos notes. Si vous disposez uniquement de murs, vous pouvez opter pour du scotch de peintre afin de ne pas abîmer la peinture.

Par ailleurs, demandez au noteur du groupe d'écrire suffisamment grand pour être lisible par tous. Demandez également de noter l'idée sous une forme brève : un mot ou une expression. Afin d'aider les participants, vous pouvez leur fournir des marqueurs. Pour différencier les apports de plusieurs groupes, vous pouvez leur fournir des marqueurs de couleurs différentes.

Avantages
  • Lorsque les participants bougent et manipulent les cartons, ils sollicitent leurs facultés kinesthésiques. Les participants sont donc actifs.
  • Tous les participants visualisent leur participation au débat.
  • Créer des catégories va permettre de visualiser l'importance en terme de nombre d'idées de telle ou telle catégorie de réponses.
  • Lorsque le participant bouge pour afficher les notes du groupe, il fait circuler son sang !
  • Réaliser des catégories permet de susciter le débat. Les regroupements permettent de se poser des questions sur les caractéristiques des idées affichées.
  • Créer de l'échange et de la cohésion dans le groupe.
Précautions à prendre
  • Idéalement, l'animateur peut poser la règle suivante : si une idée similaire est déjà affichée sur le tableau via un autre groupe, ne la prenez pas. De cette façon chaque groupe doit suivre l'affichage. Il doit aussi réaliser des aller-retour constants entre les idées des autres et les leurs. L'animateur doit également prêter à ne pas tourner le dos au reste des participants lorsqu'il déplace les notes pour réaliser des catégories. Pour capitaliser les échanges produits, vous pouvez prendre une photo du mur de notes. Ainsi, vous pourrez fournir aux participants la mémoire de leur cheminement de pensée. N'abusez pas du mur de notes, variez vos techniques d'animation.

Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne