Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Mind Mapping

Chapitre V : Le storyboard

  • Retrouvez 8 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Mind Mapping

9 chapitres / 72 fiches

Dessiner sa pensée avec le storyboard

En résumé

Le storyboarding a été popularisé par les studios Disney dans les années 1930.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le storyboard permet de visualiser vos idées sous la forme d'une narration.

Contexte

À l'origine, le storyboard est utilisé au cinéma. De nos jours, il est utilisé dans de nombreux domaines comme :

  • le marketing ;
  • la publicité ;
  • l'utilisabilité.

De façon moins spécifique, vous pouvez recourir au storyboard pour :

  • Bâtir une présentation orale. Vous pouvez utiliser un storyboard pour organiser une présentation informatique de type PowerPoint. Vous obtiendrez ainsi une vue de votre narration. Vous pourrez également réfléchir aux associations entre les mots-clés et les images.
  • Réfléchir de manière créative.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Rédigez votre scénario.
  • Sélectionnez les mots-clés de votre scénario. Positionnez-les sur des post-it.
  • Exprimez ces mots-clés sous la forme de dessins.
  • Composer votre storyboard.

Méthodologie et conseil

Idéalement, vous rédigerez votre scénario sous la forme d'un storytelling (l'art de raconter des histoires).

Toute bonne histoire comporte :

  • des personnages :

    • un héros : il dispose d'un but, d'une quête.
    • un ou des adversaires : ils s'opposent à la quête du héros.
    • des aides : ils aident le héros à mener à bien sa mission.
  • une structure, c'est-à-dire un schéma narratif :

    • situation initiale : elle présentera le contexte et les personnages principaux ;
    • problème : intrigue : il permettra d'accrocher votre lecteur ou votre auditeur ;
    • péripéties : les événements qui vont faire avancer votre histoire ;
    • résolution : elle apporte un dénouement à l'intrigue ;
    • situation finale. Elle termine l'histoire. Parfois, elle apporte une nouvelle question qui pourra se transformer en une autre histoire.

Par ailleurs, vos dessins n'ont pas besoin d'être jolis, ils doivent simplement exprimer vos idées avec du sens et de l'émotion. Ce ne sont pas de simples illustrations, ils doivent vraiment porter votre propos. ¦

http://www.diplomatie-digitale.com/featured/communication/storytelling-de-limpact-des-histoires-sur-notre-cerveau/ consulté le 17/05/2014

Avantages
  • Organiser vos idées de façon souple.
  • Disposer d'un brouillon
  • Tirer parti de la puissance du storytelling. Des travaux scientifiques montrent en effet que notre cerveau apprécie les histoires1.
  • Visualiser le cas échéant les imperfections de votre scenario
  • Visualiser les connexions entre vos idées
  • Gagner en fluidité pour exprimer vos idées.
  • Concrétiser votre propos. Vous exprimez en dessins va vous obliger à concrétiser vos idées.
Précautions à prendre
  • Construire un storyboard demande de rester souple. Au choix vous pouvez utiliser :

    • un tableau blanc
    • des post-it. Vous pourrez ainsi les déplacer pour recomposer votre histoire.

Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne