Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la stratégie
Chapitre I : Politique et stratégie d'entreprise

Fiche 04 : Les 7 S de McKinsey

  • Retrouvez 5 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 11 août 2016
©

La boîte à outils de la stratégie

8 chapitres / 56 fiches

Ces 7 variables, commençant par un " S " en anglais, constituent un ensemble interconnecté dont le dirigeant doit tenir compte pour évaluer les capacités d'évolution de son entreprise : Strategy (Stratégie), Structure (Structure), Systems (Systèmes), Style of management (Style de management), Skills (Savoir-faire), Staff (Social), Shared values (Valeurs partagées). La cohérence de ces variables détermine l'efficacité du fonctionnement de l'entreprise et chacune doit être prise en compte dans la mise en oeuvre d'un changement.

  • Imprimer

Comment conduire le changement ?

Source : d'après McKinsey & Company.

Source : d'après McKinsey & Company.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Cette approche permet de dresser une représentation complète de l'entreprise, de porter un diagnostic général sur l'entreprise et son organisation, d'identifier des voies d'amélioration pour ces 7 variables et de préparer la mise en oeuvre d'un changement global.

Contexte

Le modèle des 7 S a été mis au point au début des années 1980, par le cabinet américain de conseil en stratégie McKinsey & Company.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Chaque variable est d'abord analysée séparément, puis le diagnostic prend en compte les connections et la cohérence entre chacune d'elles :

  • La stratégie : le choix des moyens à mettre en oeuvre pour atteindre les objectifs que le management et/ou les actionnaires se sont fixés.
  • La structure : la partie rigide de l'organisation, son " squelette ", c'est-à-dire la répartition des tâches, les liens et les lignes hiérarchiques existants entre les fonctions.
  • Les systèmes : la partie mobile de l'organisation, les " muscles " qui l'animent, comme les procédures formelles et informelles, les modes de fonctionnement.
  • Le style de management privilégié dans l'entreprise : paternaliste, autoritaire, directif, persuasif, participatif, délégatif.
  • Le savoir-faire : tous les facteurs permettant à l'entreprise d'obtenir un avantage concurrentiel, telles les compétences, l'organisation, l'expérience.
  • L'aspect social : la gestion des ressources humaines et ses résultats en matière d'accomplissement individuel, de reconnaissance et de motivation des salariés.
  • Les valeurs partagées par l'ensemble des salariés, revendiquées en interne et pouvant être exploitées en communication externe (exemples : la satisfaction client, l'esprit d'équipe, l'audace, l'innovation, la qualité, le professionnalisme, le développement durable, la responsabilité sociale, l'épanouissement des collaborateurs...).

Méthodologie et conseils

Ces 7 variables interconnectées conditionnent la performance de l'entreprise et ses capacités de changement.

Le sentiment d'appartenance des salariés à l'entreprise est d'autant plus fort que ses 7 S sont réellement reconnus par le plus grand nombre de collaborateurs.

Dans le cas de la fusion de 2 entreprises, fonder une culture d'entreprise pour la nouvelle structure commune passe par la recherche des valeurs partagées dans les 2 entités.

Avantages

  • Cette approche globale prend en compte tous les aspects de l'entreprise, à travers des variables aussi bien hard (dures), comme la structure, que soft (malléables) comme les valeurs partagées.

Précautions à prendre

  • Les 7 S de McKinsey étant interdépendants, une amélioration apportée sur un des facteurs peut être neutralisée si les autres ne font pas également l'objet de mesures de progrès.

Bertrand Giboin © Dunod