Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la stratégie
Chapitre VII : Identité et stratégie

Fiche 04 : Les 4 types de leaders

  • Retrouvez 4 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 15 août 2016
©

La boîte à outils de la stratégie

8 chapitres / 56 fiches

On peut distinguer 4 types de leaders selon leur fonctionnement psychique. Le leader narcissique qui réalise de grands projets grâce à l'amour qu'il se porte. Le leader possessif qui n'est concerné que par les résultats immédiats et visibles. Le leader séducteur qui veut avant tout être aimé et se trouver au centre de l'organisation. Le leader sage qui a une personnalité accomplie et un fonctionnement harmonieux.

  • Imprimer

Narcissique, possessif, séducteur ou sage ?

Source : d'après Frédéric Leroy, Bernard Garrette, Pierre Dussauge, Rodolphe Durand, Laurence Lehmann-Ortega, dir., Strategor, Dunod, 6e édition, 2013.

Source : d'après Frédéric Leroy, Bernard Garrette, Pierre Dussauge, Rodolphe Durand, Laurence Lehmann-Ortega, dir., Strategor, Dunod, 6e édition, 2013.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Outre le style de leadership, la personnalité du dirigeant, et plus particulièrement son fonctionnement psychique, ont un impact fort sur l'identité de l'entreprise.

Le rapport du leader, détenteur du pouvoir, à l'entreprise, et ses relations avec ses proches collaborateurs, doivent être pris en compte.

Contexte

D'après Sigmund Freud, le fonctionnement psychique correspond à la maîtrise des pulsions de vie (sexuelles et autoconservation) et des pulsions de mort (agression et emprise). Les relations à autrui qui en découlent indiquent la qualité du fonctionnement psychique.

Comment l'utiliser ?

Étapes

4 types de leaders se distinguent :

  • Le leader narcissique : il se voit au centre du monde et se caractérise par un sentiment d'invulnérabilité, de toute puissance (mégalomanie) et d'immortalité. L'amour qu'il se porte lui permet de réaliser de grands projets et de s'imposer. C'est un créateur d'entreprises, mais il est incapable de trouver des successeurs (exemple : Alexandre le Grand).
  • Le leader possessif : son obsession de la possession le pousse à l'agressivité et à la jalousie. Il prend en compte autrui non pas comme une personne, mais comme une chose. Aucune résistance n'est tolérée. Il n'est concerné que par les résultats immédiats et visibles. Il met en place des stratégies de diversification et d'expansion géographique (exemple : Staline).
  • Le leader séducteur : il veut avant tout être aimé. À la fois charismatique et consensuel, il donne sa préférence aux structures, à la maîtrise de l'organisation et aux processus de décision. Il est le centre de l'identité organisationnelle (exemple : Louis XIV).
  • Le leader sage : sa personnalité est accomplie, son fonctionnement psychique est harmonieux. Il peut être craint, mais jamais redouté. Il est considéré comme bienveillant et juste. Il privilégie des stratégies de développement et de croissance (exemple : Georges Pompidou).

Méthodologie et conseils

Le dirigeant fait évoluer l'identité de l'entreprise et va parfois jusqu'à l'incarner.

Cette approche psychanalytique est à utiliser avec précaution. Beaucoup de dirigeants pourront retrouver certains aspects négatifs de leur personnalité dans ces portraits, sans pour autant être qualifiés de narcissique, possessif ou séducteur.

Avantages

  • Le dirigeant capable d'admettre objectivement un problème de fonctionnement psychique pourra en utiliser les aspects positifs.

Précautions à prendre

  • Pour être crédible, l'image externe, construite par la communication, doit être en cohérence avec l'identité de l'entreprise, sa personnalité propre.

Bertrand Giboin © Dunod