Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils du Mind Mapping

Chapitre VI : Montrer les interactions

  • Retrouvez 4 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Mind Mapping

9 chapitres / 72 fiches

Nous vivons actuellement dans un monde de plus en plus connecté. L'hyperconnexion devient la norme. Cartographier ces connexions va permettre de mieux comprendre le monde qui nous entoure.

  • Imprimer

Déceler les connexions

Nous assistons actuellement à un véritable morcellement de l'information. Nous nous retrouvons avec des pièces d'informations éparses. Nous devons procéder avec méthodes pour assembler ces pièces afin de découvrir un sens. Ce processus s'apparente à la réalisation d'un puzzle. Le plus simple consiste à d'abord assembler les pièces du bord puis progressivement les autres. Pour assembler les pièces, nous devons découvrir les connexions qui existent entre elles. Une fois le puzzle constitué, nous découvrons son image.

Créer du lien aide à développer l'intelligence. En effet, étymologiquement, l'intelligence vient du latin intelligentia qui signifie " faculté de percevoir ". Les outils visuels d'interactions vont plus loin que montrer les idées, ils montrent les relations entre elles.

Les outils visuels d'interactions vont aider à lutter contre l'infobésité, c'est-à-dire le trop-plein d'informations. En effet, ils vont permettre de modéliser et donc simplifier les systèmes.

Ainsi, dans vos schémas, vous prendrez soin de garder uniquement les connexions utiles à vos besoins. Sinon, votre schéma deviendra vite illisible et donc au final inexploitable.

Recourir aux schémas demande de procéder à une sélection. On retombe dans l'étymologie latine de l'intelligence composée du préfixe inter (" entre ") et du verbe legere (" cueillir ", " choisir "). L'intelligence consiste à sélectionner et à choisir.

Prendre de la hauteur

Nous sommes entourés de nombreux systèmes :

  • matériels : certains systèmes restent statiques. Un immeuble dispose par exemple d'une structure statique. D'autres systèmes, quant à eux, sont en mouvement comme, par exemple, une montre ;
  • vivants : le corps humain, etc. L'écosystème contient ainsi de nombreuses interactions.

Certains systèmes seront plus faciles à représenter que d'autres. Toutefois, ce n'est pas tant le résultat de la cartographie qui sera important mais plutôt le processus. En effet, modéliser un système vous amènera à réfléchir non seulement à ses composants mais également à sa structure.

À l'instar de la plupart des autres outils visuels, ceux d'interactions vont vous permettre de prendre de la hauteur.

Représenter les interactions dans le temps

Les outils visuels d'interactions présentés dans ce chapitre représentent une photographie à un instant t. Ainsi, vous pourrez difficilement représenter les évolutions d'un système dans le temps à moins de réaliser plusieurs schémas consécutifs. Ainsi, vous pourrez réserver ces outils visuels d'interactions à des systèmes qui évoluent lentement.

Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne