Recherche
Se connecter
Méthodologie

Représenter les séquences

Chapitre : Représenter les séquences

  • Publié le 1 déc. 2017
©

Représenter les séquences

8 chapitres / 0 fiches

Parmi les outils visuels, la représentation du temps de manière linéaire reste la plus utilisée.

  • Imprimer

À l'école, dès le primaire, les professeurs utilisent la frise historique pour représenter les événements historiques sur une frise chronologique. Les enfants peuvent ainsi ordonner le savoir de manière temporelle. C'est aussi une formidable échelle pour voir l'évolution de la société. Par la suite, dans le monde professionnel, nous utilisons tous un agenda pour planifier nos rendez-vous.

Devenir proactif

Nous travaillons régulièrement sous le joug de l'urgence. Nous ajoutons toujours plus d'éléments dans notre liste de tâches quotidienne. Chaque jour, nous nous retrouvons débordés ! Certes, travailler dans l'urgence permet de mettre la pression. Toutefois, au quotidien, nous nous retrouvons vite usés de suivre un rythme effréné. Les outils visuels séquentiels nous offrent la possibilité d'entrevoir le futur. Ainsi, nous pouvons planifier les tâches et lisser notre charge de travail. Ils nous permettent également de voir le temps qui passe. Nous pouvons ainsi prendre conscience du travail accompli dans un laps de temps donné.

Les séquences pour travailler en mode projet

Gérer un projet de A à Z nécessite de pouvoir replacer chaque étape, chaque tâche dans le temps. En effet, dans un projet, les délais sont primordiaux. La plupart des chefs de projets utilisent plusieurs outils visuels séquentiels notamment :

  • le Gantt : Il offre la possibilité de planifier le projet
  • le Pert : il permet de calculer le chemin critique pour ordonner les tâches de la manière façon pour gagner le maximum de temps.

Les outils visuels permettent de donner à voir. Ce sont ainsi des formidables outils de communication.

Le flux pour travailler comme les Japonais

Les méthodes japonaises sont friandes du management visuel. Ils ont développé de nombreux visuels pour représenter les flux. Les méthodes Toyota utilisent par exemple le Kanban pour organiser les tâches sous la forme d'un flux. Le kanban fait souvent partie d'une obeya room. Le concept de l'obeya room est simple : c'est une pièce dédiée au projet; Les murs sont couverts de tableaux pour visualiser le projet. En effet, bien souvent; les outils collaboratifs sont utilisés informatiquement dans le cadre d'un intranet. Toutefois, bien souvent l'ordinateur éteint nous oublions ce partage d'information. Le concept de radiateur d'informations dans les méthodes agiles permet de concrétiser le travail. Là encore, de grands tableaux avec des kanbans permettent de visualiser l'avancée du projet.

Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne