Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la stratégie

Chapitre VI : Le modèle organisationnel

  • Retrouvez 5 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 12 août 2016
©

La boîte à outils de la stratégie

8 chapitres / 56 fiches

Pour le modèle organisationnel, le décideur individuel est doté d'une rationalité limitée. Il ne cherche pas la solution optimale, mais retient la première solution jugée satisfaisante. Sa conduite est orientée par son environnement psychologique : apprentissage, habitudes, mémoire, stimuli... L'entreprise s'efforce d'intégrer les comportements individuels et, en contrepartie, les collaborateurs doivent décider de participer au processus. La décision est le produit de cette collaboration entre l'entreprise et les unités composant l'organisation.

  • Imprimer

La rationalité limitée

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le modèle organisationnel met en avant le rôle des routines organisationnelles dans les processus de décision. Il prend en compte le fonctionnement réel des entreprises et le rôle des différentes unités dans la décision. Le pouvoir y est exercé de façon coordonnée et stable par une coalition dominante.

Contexte

L'observation des entreprises montre que la rationalité y est toujours limitée et que le pouvoir est souvent partagé. Le modèle organisationnel semble donc plus représentatif que le modèle de l'acteur unique.

Comment l'utiliser ?

Étapes

La décision s'insère dans le contexte organisationnel. En échange de leur participation au processus de décision, les salariés reçoivent des avantages financiers et sociaux.

L'entreprise influence les collaborateurs et les fait participer aux décisions par :

  • La division du travail : chacun est responsable dans son domaine de compétence.
  • Les procédures standard : elles sont mises en place pour exécuter les tâches et résoudre les problèmes.
  • L'autorité : les décisions sont transmises de haut en bas et peuvent être imposées par le sommet hiérarchique.
  • La communication interne : les informations servent à la prise de décision et peuvent renforcer l'autorité.
  • L'identité et la loyauté : l'identification et l'engagement rassemblent et fédèrent les collaborateurs.

Méthodologie et conseils

L'entreprise intègre ses collaborateurs dotés d'une rationalité limitée en les faisant participer aux décisions stratégiques.

Dans le modèle organisationnel, chaque unité de l'entreprise va inévitablement proposer des solutions standard qui sont déjà en vigueur et qu'elle ne modifiera qu'à la marge. Dès qu'une solution acceptable sera identifiée, elle sera adoptée sans chercher plus loin. L'entreprise pourra alors exploiter ses capacités existantes, mais aura des difficultés à en explorer de nouvelles. Pour cela, elle devra mettre en place un processus d'apprentissage, afin d'apprendre des erreurs passées et pour s'améliorer en reconsidérant sa manière de fonctionner.

Avantages

  • Ce modèle met l'accent sur le processus en tant que tel. L'organisation de l'entreprise et les procédures mises en place jouent un rôle très important dans la prise de décision.

Précautions à prendre

  • L'inertie de l'organisation peut conduire à de grandes difficultés dans l'adaptation à l'environnement et dans la conduite du changement nécessaire.

Bertrand Giboin © Dunod