Mon compte Devenir membre Newsletters

E-Commerce One to One : ce qu'il ne faut pas manquer

Publié le par

E-Commerce One to One, événement monégasque du e-commerce, aura lieu les 20 et 21 mars 2013. Pour cette troisième édition, plus de 700 participants sont attendus. Développement international, web to shop et optimisation de la rentabilité d'un site, sont les trois grands thèmes dominant l'événement.

E-Commerce One to One : ce qu'il ne faut pas manquer

Les 20 et 21 mars 2013 aura lieu l'événement "E-Commerce One-to-One", au Grimaldi Forum de Monaco. "C'est une plateforme idéale de mise en relation entre e-commerçant et prestataires du secteur, explique Ingrid Fillon, directrice de l'événement. "Nous prévoyons ainsi près de 1 500 rendez-vous d'affaires entre professionnels, sur deux jours".

E-Commerce One to One devrait réunir cette année plus de 700 participants, dans un cadre propice aux échanges. "Être déconnectés de Paris et de leur quotidien, permet plus facilement aux cybermarchands d'être réceptifs aux nouveautés des prestataires", assure-t-elle.

Mais l'événement est aussi l'occasion d'assister à des conférences sur des thèmes relatifs aux problématiques des e-commerçants. E-Commerce Magazine couvrira l'événement afin d'en tirer la substantifique moelle. Parmi les sujets majeurs figure, le mercredi 20 mars, le développement international d'un site, avec des intervenants tels que Gaële Wuilmet, country manager France chez Asos.com, Olivier Mathiot, directeur Marketing et co-fondateur de Priceminister ou encore Xavier Court, co-fondateur de vente-privee.com. Ainsi que : "A quoi ressemblera le futur du commerce?", par Brian Walker, expert international du multicanal chez Hybris.

Et le jeudi 21 mars : "Places de marché : menace ou véritable opportunité?", rassemblera autour de la table Frédéric Wilhelm, directeur distribution multicanal chez Morgan, ou encore Julie Bigot, directrice marketing et communication, Naf Naf, ainsi que Sylvain Caubel, directeur digital et opérations e-commerce du groupe Lafuma, et enfin, Antoine Leloup, président de Brandalley. Le deuxième temps fort de la journée sera consacré à la digitalisation du point de vente.