Mon compte Devenir membre Newsletters

Europe : un plan d'action pour doubler le volume de l'e-commerce d'ici à 2015

Publié le par

La Commission européenne a adopté une Communication visant à terminer la construction du marché intérieur numérique d'ici à 2015. Des actions concrètes sont d'ores et déjà prévues.

Europe : un plan d'action pour doubler le volume de l'e-commerce d'ici à 2015

La Commission européenne a adopté mercredi 11 janvier 2012 une Communication sur le commerce électronique, qui représente un grand pas vers un marché numérique unique. L'objectif est de doubler à l’horizon 2015 la part du commerce électronique dans les ventes de détail, ainsi que celle de l’économie de l’Internet dans le PIB européen. Il s’agit donc de créer un environnement plus propice au développement d'un marché unique numérique dynamique, en s’attaquant aux problèmes qui y font obstacle, tout en favorisant l'investissement dans la connectivité sans fil et dans les infrastructures fixes de nouvelle génération et en permettant le développement des services de cloud computing. Enfin, la Communication tend à exploiter le potentiel d'emplois que représenteraient le commerce électronique et les services en ligne, c'est-à-dire jusqu'à 20% de l'emploi et de la croissance des cinq années à venir.

Contenu de la communication. La Communication présente ainsi un plan d'action qui devrait faciliter l'accès transfrontalier aux produits et aux contenus en ligne, remédier à terme aux problèmes de paiements et de livraison, ainsi que de protection et d’information des consommateurs. Elle vise également à faciliter la résolution des litiges et le retrait des contenus illégaux, contribuant ainsi au développement d'un Internet plus sûr et davantage respectueux des droits et libertés fondamentales.

Par ailleurs, la Commission recense également les obstacles au développement de l’économie de l’Internet, à savoir :

  • le manque de disponibilité d’offres légales en ligne (logiciel, musique, vidéo, etc.)
  • les restrictions quant aux moyens de paiement et à la livraison des marchandises
  • le règlement des litiges de consommation
  • la protection de l'information pour les utilisateurs d'Internet
  • la modernisation de l'infrastructure du réseau haut débit de l'UE.