Mon compte Devenir membre Newsletters

La vente en ligne de produits électroniques encadrée par un guide de bonnes pratiques

Publié le par

La Fevad et plusieurs fédérations d'industriels des produits électroniques et électriques se sont réunis à Bercy, sous le haut patronage d'Éric Besson, afin de signer un accord de partenariat sur l'application d'un guide de bonnes pratiques.

La vente en ligne de produits électroniques encadrée par un guide de bonnes pratiques

Les représentants de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), du Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils ménagers (Gifam), du Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques (Simavelec), et de la Fédération des industries électriques, électroniques et de communication (Fieec) étaient réunis mardi 25 octobre au ministère de l'Économie et des Finances, sous le haut patronage ministre de l'Industrie Éric Besson, afin de signer un accord de partenariat visant à appliquer un guide dit “de bonnes pratiques relatif à la distribution de produits électriques et électroniques sur Internet”. Ce guide s'adresse à l'ensemble des professionnels et comprend un ensemble de recommandations visant à les accompagner dans la mise en œuvre de leurs obligations respectives, notamment envers les consommateurs. Gérard Salommez, président du Gifam et de Seb France, est revenu sur les principaux points du guide de bonnes pratiques : « la garantie des produits, leur disponibilité auprès du client dans des délais raisonnables, l’affichage environnemental et énergétique, mais aussi la clarté des prix ».

En l’absence d’Éric Besson, c’est Fanck Supplisson, son directeur de cabinet qui a assuré l’intérim de la fonction, face à un parterre de professionnels des différents secteurs réunis pour l’occasion. « Les engagements pris dans le cadre de ce partenariat sont des avancées concrètes pour le consommateur. C’est un message auprès des professionnels qui leur montre la manière dont les choses doivent fonctionner. » Le président de la Fevad, François Momboisse, a, pour sa part, profité de l’événement pour rappeler quelques chiffres-clés du secteur de l’e-commerce, notamment la part croissante des achats de produits électroniques et électriques, par les internautes : « Ces trois derniers mois, 17 % d’entre eux ont acheté au moins un produit électronique sur Internet. » Pour Gérard Salommez, cela ne fait aucun doute, « demain, le canal Internet représentera 20 % de notre marché. Nous pouvons donc considérer que c’est un canal mature. »
Cette progression du poids du Web dans la vente de produits appartenant à la famille des “bruns, blancs, gris” impose aujourd’hui le respect des plus grandes marques, qui estiment par ailleurs qu’une harmonisation des informations délivrées aux consommateurs sur les produits dont ils se portent acquéreurs, est nécessaire. Selon Joël Karecki, vice-président de la Fieec et président de Philips France, le guide des bonnes pratiques « est également un moyen de proposer au consommateur un niveau de service égal quel que soit le canal de vente ». Pour l’heure, aucun organe de contrôle n’est prévu pour vérifier la bonne application de ce guide par les professionnels signataires du partenariat. C’est donc sur leur bonne foi que repose cet engagement. François Momboisse a notamment rappelé qu’il ne s’agissait « que d’une première étape du partenariat mis en place ». Dans six mois, la Fevad et les syndicats de professionnels se réuniront pour dresser un premier bilan sur la bonne application du guide : rendez-vous est pris.