Mon compte Devenir membre Newsletters

Xavier Court (vente-privee.com), élu Personnalité e-commerce de l'année 2013

Publié le par

Dans le cadre de la 7e édition des "Trophées E-Commerce", Xavier Court, cofondateur de Vente-privée (au centre), associé en charge du business development, a été élu personnalité e-commerce de l'année 2013, le mercredi 9 octobre 2013 au Pavillon Gabriel, à Paris. Interview.

Xavier Court (vente-privee.com), élu Personnalité e-commerce de l'année 2013

Qu'avez-vous ressenti en apprenant que vous étiez élu personnalité e-commerce de l'année 2013 ?

J'ai tout d'abord été surpris de faire partie de la sélection des 10 personnalités e-commerce de l'année. Ensuite, recevoir ce prix me fait extrêmement plaisir, je dois dire que c'est très flatteur. Cela m'a fait également fait plaisir pour les équipes, et notamment pour Julien Zakoian, notre directeur marketing, et Julien Bizet, mon collaborateur à qui j'ai confié personnellement les rênes du développement du commerce mobile chez vente-privee.

Vous prévoyez un chiffre d'affaires m-commerce de plus de 500 millions d'euros cette année, est-ce une fierté pour vous d'arriver à un tel résultat ?

C'est en effet une fierté, mais c'est surtout la preuve que nous ne nous sommes pas trompés lorsque nous avons choisi d'investir ce canal de vente. Je me souviens, il y a cinq ans, avoir assisté à Amsterdam, à une conférence animée par la patronne du digital chez Staples qui conseillait à l'assistance composée de professionnels, d'arrêter d'imaginer des choses compliquées pour leur business, et d'observer simplement la manière dont consomment les jeunes. C'est là que j'ai compris que nous devions nous lancer sur le canal de vente mobile. Et j'y crois depuis le premier jour.

Vente-privée.com a généré plus d'1,3 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2012, est rentable et toujours en croissance. Que vous inspire l'évolution de cette aventure professionnelle ?

C'est très grisant car c'est une société qui ne cesse de se développer. Au départ, nous n'avions jamais imaginer en arriver jusque là. Ce succès, nous le devons en grande partie à Jacques-Antoine Granjon, qui parvient à sentir ce que les consommateurs veulent, avant même les instituts d'étude. Mais nous le devons aussi à nos équipes. Je ressens une grande fierté à l'idée de contribuer à faire travailler plus de 2 000 salariés, et à continuer d'en embaucher.

Quels leviers constituent les éléments de réussite de Vente-privee.com ?

J'en vois plusieurs. Tout d'abord, nous avons une grande connaissance de notre métier de commerçant. Pour certains d'entre nous, nous le pratiquons depuis 28 ans. Nous sommes huit associés avec des sensibilités différentes, mais emmenés par un vrai patron qui a fait évolué notre métier avec la technologie du digital, tout en conservant notre âme de commerçant. Avec une vision très pragmatique donc. Aussi, vente-privee.com s'efforce d'être totalement transparent avec ses membres, donc nous avons surinvesti dans notre service client. Enfin, nous sommes inflexibles sur la qualité de réalisation de notre travail, et sommes concentrés en permanence sur la satisfaction de nos clients qu'il s'agisse de nos marques partenaires ou de nos membres internautes.

Quelles sont vos perspectives de développement ?

Nous venons de lancer vente-privee Le Pass, une application mobile permettant de recevoir des bons d'achats et des promotions sur près de 5 000 magasins et restaurants partenaires, grâce à la géolocalisation de l'utilisateur. Ensuite, en dépit du fait que je ne peux pas révéler tous les détails du projet, nous lançons prochainement un service axé sur les marques françaises de l'univers de l'agro-alimentaire.