Recherche
Se connecter

#EC1to1 Thierry Petit (Showroomprivé) : " Le marché est poussé par de nouveaux entrants"

Publié par le - mis à jour à
#EC1to1 Thierry Petit (Showroomprivé) : ' Le marché est poussé par de nouveaux entrants'

Thierry Petit, coprésident de Showroomprivé et membre du comité éditorial d'E-commerce One to One Monaco, livre sa perception de l'e-commerce et revient sur les grands projets du spécialiste des ventes événementielles en ligne.

  • Imprimer
  • Quelles seront les évolutions de l'e-commerce selon vous dans les prochaines années ?

Nous assistons actuellement à un changement de paradigme, notamment avec Amazon qui prend une place considérable dans l'e-commerce, sans oublier les e-marchands chinois en très forte croissance, comme Wish ou LightInTheBox, des acteurs inconnus il y a encore quelques années. Nous nous dirigeons vers un marché composé de très gros e-commerçants. Pour exister, il faudra être très bien positionné sur une niche, être une marque auto-distribuée, comme Sézane ou Decathlon dans le monde physique, ou se rallier à des acteurs un peu plus importants.

Je ne crois plus du tout au fait que l'on puisse être un pure player mass market sur ce marché, au vu de l'évolution du commerce.

Autre tendance de fond, le marché est poussé par les nouveaux entrants en termes de livraison, de qualité de service, d'intelligence artificielle, notamment. Nous connaissons actuellement une tension compétitive inédite. Et pour exister, il est nécessaire d'avoir des alliés, comme un gros distributeur mondial capable d'apporter sa force de frappe à travers son sourcing, son réseau de magasins, ce que n'ont pas encore des acteurs comme Amazon ou les grands e-commerçants chinois. C'est la raison de notre partenariat avec Carrefour depuis janvier dernier.

Enfin, l'e-commerce sera de plus en plus mobile. Nous nous dirigeons également vers plus de personnalisation, où l'intelligence artificielle jouera un rôle encore plus important pour optimiser les parcours clients et offrir une relation plus personnelle.

  • Quels sont les projets actuels de Showroomprivé ?

L'international fait partie de nos axes de développement prioritaires - nous connaissons une croissance importante en Espagne, en Italie et en Allemagne. Nous avons récemment ouvert notre site au Maroc et allons certainement nous lancer dans d'autres pays cette année. Le second projet d'envergure concerne notre partenariat avec Carrefour et le développement de synergies pour le sourcing, le click and collect, le marketing, la régie.

Enfin, concernant la monétisation de nos données, nous allons prochainement annoncer le lancement d'une régie afin que nos annonceurs puissent mieux cibler leurs campagnes. Nous étudions la possibilité avec la création d'une régie de croiser des offres avec Carrefour.

  • Quelles sont les synergies que vous allez développer avec Carrefour dans les prochains mois ?

D'un point de vue commercial, nous avons une forte demande de nos membres sur des secteurs autres que la mode, comme les jouets, la puériculture, la beauté, la cuisine ou la décoration. Des univers où nous avons moins de légitimité et de connaissances. Il s'agit de bénéficier à la fois de l'expertise et de la force de frappe commerciale de Carrefour dans l'accès aux marques en développant ces secteurs. Le deuxième pan concerne le déploiement du click and collect dans l'année : nous offrons la livraison à nos clients en échange d'une prise de colis en magasin.

Concernant le marketing, l'idée est de faire en sorte que les clients de Showroomprivé et ceux de Carrefour évoluent dans un même écosystème pour plus d'interactions : passer simplement d'un programme de fidélité à l'autre, bénéficier de promotions spécifiques... L'objectif est de générer plus de trafic aussi bien pour Showroomprivé que pour Carrefour aussi bien dans ses magasins que les sites ou les applications. Nous entendons également développer des synergies de coûts, en associant nos volumes pour bénéficier de conditions encore plus favorables. Toutes ces associations doivent se faire sous le prisme de l'international. L'Italie, l'Espagne et la Belgique sont trois pays très importants pour nous mais aussi pour Carrefour.

Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Retail

Par Stéphanie Marius

Doctolib acquiert MonDocteur, acteur européen de la prise de rendez-vous médicaux en ligne. Avec ses 150 salariés était détenu par ses trois [...]