Recherche
Se connecter

Jean-Émile Rosenblum : "The Kase est une enseigne spécialisée dans les accessoires de mode pour mobile"

Publié par le | Mis à jour le
Jean-Émile Rosenblum : 'The Kase est une enseigne spécialisée dans les accessoires de mode pour mobile'

Les frères Rosenblum, cofondateurs de Pixmania ayant quitté le site cet été, lancent un nouveau concept de distribution multicanal. Baptisée The Kase I am unik, cette enseigne proposera dans un réseau de magasins et en ligne, des accessoires de mode personnalisables pour mobile.

  • Imprimer

L'aventure Pixmania a pris fin cet été, vous n'avez pas eu envie de prendre une année sabbatique avant de vous lancer dans un nouveau projet ?

Oh que si ! Et encore plus maintenant que je suis dans le rush du lancement de notre nouveau projet. Mais parfois des opportunités se présentent et des idées se créent et il ne faut pas attendre. C'était le cas pour notre concept.

Comment s'est tournée la page de Pixmania. Que vous inspire la situation de l'entreprise aujourd'hui ?

En fait, la page aurait dû se tourner trois ans plus tôt. Quand nous avons vendu en 2006 aux Anglais, nous avions un pacte qui nous liait jusqu'en juillet 2009. La crise étant ce qu'elle est, les Anglais nous ont demandé de rester plus longtemps. Et nous avons vendu les 20% du capital que nous détenions encore cet été...Quant à la situation de Pixmania, je ne connais pas une entreprise dans la distribution d' électronique grand public pour laquelle cela ne soit pas dur actuellement. De BestBuy, le leader aux Etats-Unis, en passant par la FNAC, Darty, Carrefour, sur les produits non alimentaires...les situations sont complexes. Les marchés baissent en effet de 25 à 30% sur la télévision et sur le marché qui monte, le mobile, Apple vend en partie en direct...Nous avons vécu une fantastique aventure avec Pixmania à tous les niveaux: humain, capitalistique, géographique...j'en garderai donc toute ma vie le meilleur des souvenirs.

Décrivez-nous votre nouveau projet baptisé THE KASE I AM UNIK...

J'ai essayé d'analyser les points négatifs des business que j'avais dirigés dans mes vies précédentes. Et de trouver une activité qui prenne le contre-pied de ces points négatifs. A savoir, une marge très faible, une dépendance aux fournisseurs, le fait d'être uniquement sur le web, car je pense qu'aujourd'hui le multicanal est la clé de la réussite de tout business... Ensuite, il fallait trouver des marchés qui soient mondiaux, et dont le " trend " sur les 10 ou 15 années soit assuré. Avec THE KASE, je crois que l'on répond à tous ces critères là. Notre marché est sous-jacent au marché le plus puissant du monde : les smartphones et tablettes. Nous voulons faire de THE KASE, l'enseigne spécialisée dans les accessoires de mode pour mobile. Nous faisons de l'habillement des produits mobile.


Quelles sont vos ambitions ?

En France, le marché touche 97% de la population. Tout le monde aura des smartphones à court termes, d'ici 4 ans. Dans le monde, il se vend 1 milliard de téléphone par an, dont la moitié de smartphones. Il se vend également 150 millions de tablettes annuellement. Le marché des accessoires de mode pour mobile n'est pas extrêmement complexe en termes de références et de logistique d'approvisionnement. Nous proposons des millions de références grâce à toutes les combinaisons offertes. Grâce à la personnalisation, tout ce que vous allez voir en design dans le magasin est disponible avec vos propres photos ou sur les modèles crées par les designers de notre communauté. Nous avons également signé un contrat avec ART.com. Nous avons ainsi accès aux artistes de ce site pour personnaliser les coques et les différents produits... Par ailleurs, le site e-commerce sera lancé début janvier. Actuellement la partie du site destinée aux créateurs est d'ores et déjà ouverte. Nous venons enfin d'inaugurer simultanément 5 magasins : à Rouen, à Levallois (So West), Rosny2, Passy, et Carré Sénart. Après une pause d'un mois et demie pour caler l'ensemble, nous prévoyons d'accélérer le développement et d'ouvrir en 2013, l'Asie, les Etats-Unis et quelques pays d'Europe, sur un modèle hybride de magasins propres et de franchises.


Comment est constitué l'actionnariat de THE KASE ?

Nous sommes mon frère et moi à 50-50 avec la famille Barthes. Cela évoluera sans doute prochainement mais pour l'heure, notre activité est financé en propre.

Martine Fuxa

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet