Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Les marques de luxe se rebiffent contre les plateformes e-commerce

Publié par le - mis à jour à
Les marques de luxe se rebiffent contre les plateformes e-commerce

La Cour de Justice de l'Union européenne a tranché en faveur des marques de luxe, dans une décision prise mercredi 6 décembre 2017. Celles-ci peuvent interdire à leurs distributeurs agréés de vendre leurs produits sur des plateformes e-commerce comme Amazon, au nom de la préservation de leur image.

  • Imprimer

Les marques de luxe peuvent dorénavant interdire à leurs distributeurs agréés de vendre leurs produits sur des sites d'e-commerce tiers comme Amazon ou eBay. La Cour de Justice de l'Union européenne a en effet tranché favorablement dans un litige opposant le parfumeur Coty - qui détient les licences de Marc Jacobs, Burberry ou Cerruti notamment - à un de ses distributeurs allemands, dans une décision publiée ce 6 décembre, au nom de la préservation de l'image de sa marque et du prestige des produits vendus.

Ce distributeur, Parfümerie Akzente, a intenté un recours contre l'interdiction qui lui a été faite contractuellement de revendre les produits de Coty sur la plateforme Amazon en Allemagne.

Néanmoins, la Cour a précisé que les distributeurs agréés de Coty peuvent continuer à vendre sur Internet à la condition qu'ils utilisent leur propre site e-commerce mais ont pour interdiction de vendre en ligne les produits par l'intermédiaire de plateformes électroniques comme Amazon qui opèrent de façon visible à l'égard des clients.




Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet

Retail

Par La rédaction

La rédaction a réalisé pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: Booking.com investit 500 millions de dollars [...]