Recherche
Se connecter

Pourquoi l'offre de MSR bascule vers Sarenza

Publié par le - mis à jour à
Pourquoi l'offre de MSR bascule vers Sarenza

Sarenza, récemment acquis par le groupe Casino, absorbe l'offre textile de MSR (propriété de Monoprix), dont l'interface disparaît. Une migration destinée à élargir l'offre du site auparavant cantonné à la chaussure.

  • Imprimer

La base clients de la plateforme MSR (anciennement Monshowroom), propriété de Monoprix, recevait il y a quelques jours un mail lui notifiant la disparition de l'interface MSR et la bascule de l'offre vers Sarenza. "Pour nous, c'est un mouvement entamé depuis que nous avons racheté Sarenza, affirme une porte-parole de Monoprix. Nous avions parié que Sarenza ne resterait pas un site dédié à la chaussure mais deviendrait un site multimarques de textile et de chaussures." Pour l'entreprise, il s'agit donc d'un transfert. MSR dément une cessation d'activité due à des difficultés logistiques, précédemment évoquée dans la presse.

L'entreprise argue de l'impossibilité de maintenir une galaxie de sites avec MSR, Sarenza, Monoprix.fr. "Le travail en commun est déjà amorcé depuis plusieurs semaines", renchérit la porte-parole. Les équipes ont en effet découvert que des segments de clients étaient "très communs" entre Sarenza et MSR.

Un transfert de l'offre en cours

Concernant les conditions de la reprise, MSR ne disparaît pas en tant que structure juridique. Seule son interface ferme. "L'ensemble des collaborateurs a reçu une offre de poste au sein des équipes de Sarenza, déclare la porte-parole. Les trois quarts ont accepté. Il n'y a aucune disparition de poste." La gestion logistique ne sera pas modifiée.

Concernant la reprise de l'offre produits proposée par MSR, une majorité des marques présentes a déjà accepté de la migration vers Sarenza, tandis que les négociations se poursuivent. Une exception: l'offre textile de Monoprix, destinée à vivre sur plusieurs supports. L'interface du site mode de Monoprix.fr est en cours de réfection et devrait être achevée d'ici à la fin de l'année, annonce Monoprix. Alors que toutes les collections de créateurs étaient auparavant vendues sur MSR, elle migrera vers Monoprix.fr. "L'offre la plus large demeurera en magasin", précise la porte-parole de Monoprix.

Quelles attentes? En termes de base clients, les objectifs ne sont pas chiffrés. Monoprix affirme en revanche une volonté de réaliser 10% de ses ventes de textile en ligne. "Nous oeuvrons pour rediriger et fidéliser les clients de MSR vers Sarenza, indique l'enseigne. Sarenza est renommé pour sa proposition de services, ce qui pouvait être l'un de ses bémols ces derniers temps du site MSR, à cause de retours compliqués." La bascule est effective au 31 août.


no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet