Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

[Tribune] Comment rater ses soldes en ligne en 7 leçons

Publié par le | Mis à jour le
[Tribune] Comment rater ses soldes en ligne en 7 leçons

Alors que débutent les soldes d'été, probablement pour la dernière fois sous leur forme actuelle avant une réduction à un format de quatre semaines, Stéphane Rios, CEO de la start-up Fasterize, revient sur les principaux écueils rencontrés chez les e-marchands.

  • Imprimer

Conseil N°1: mal configurer son cache

Avant les soldes, il est préférable de faire un petit tour au niveau des règles de cache pour s'assurer que celui-ci n'est pas bien configuré: les ressources statiques, par exemple, ne doivent pas être cachées, c'est le B-A-BA. Idem pour les pages de consultation du catalogue: il faut rester dynamique!

Conseil N°2: vider son cache à l'ouverture des soldes

Qui dit soldes, dit montée en charge. Dès 8h du matin, les potentiels clients se ruent sur les sites à la recherche de bonnes affaires. Afin de leur offrir une expérience dégradée (et peut-être même réussir à faire tomber le site sous la charge), si un cache est encore en place, il est recommandé de le vider juste avant les soldes.

Conseil N°3: adieu pages de débordement et de maintenance

La page de maintenance est généralement déclenchée manuellement, lorsqu'une intervention technique est effectuée sur le site. La page de débordement est quant à elle déclenchée automatiquement en fonction de la charge. Ainsi, lorsqu'un trop grand nombre d'utilisateurs est connecté au site, une page de débordement peut s'afficher pour demander au client potentiel de patienter quelques minutes ou bien lui proposer de le notifier lorsqu'il pourra finaliser sa commande. Notre conseil? Ne pas perdre son temps à mettre en place ces pages facultatives. Certes, les utilisateurs perdront en qualité dans leur parcours client, mais des bonnes affaires, ça se mérite, non?!

Conseil N°4: faire des tests de charge sans simuler des navigations réelles

Les tests de charge permettent de déterminer des goulots d'étranglement. Mais le scénario du test de charge n'est pas une garantie puisque les cas sont nombreux. Simuler des navigations réelles: mauvaise idée, ce serait la solution pour réussir ses soldes.

Conseil N°5: ne regarder que Google Analytics

Ici, il s'agit de proposer un petit jeu pour mettre un peu de piment dans les journées de soldes et faire monter l'adrénaline: surtout ne pas mettre en place d'outil de monitoring ! Qu'il s'agisse de Real User Monitoring (RUM) ou d'Application Performance Monitoring (APM), on les oublie! Être aveugle le jour J sur l'expérience des utilisateurs et sur ce qu'il se passe sur le serveur est une sensation... inoubliable!

Conseil N°6: activer toutes les fonctionnalités et third parties de son site

Pour optimiser la fonctionnalité principale (à savoir l'achat), rien de mieux que de dégrader certaines fonctionnalités! Désactiver certaines fonctionnalités, telles que le tracking ou la personnalisation, sous forte charge, peut améliorer les performances des sites et éviter le SPOF (Single Point Of Failure). Oui, et alors ? Autant mettre des timeout aux third parties pendant que nous y sommes!

Conseil N°7: ne pas informer ses prestataires web de la montée en charge

Encore une fois, on a probablement mieux à faire. C'est le problème des prestataires!

L'auteur:
Stéphane Rio est CEO de Fasterize. Créée en 2011, Fasterize accompagne les développe une solution SaaS de front-end optimization. Parmi ses clients: Célio, Interflora, Nature & Découvertes, M6 Boutique, AccorHotels, Galeries Lafayette, Conforama, Petit Bateau, Nocibé, Sergent Major.


Stéphane Rios (Fasterize)

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Retail

Par La rédaction

La rédaction a réalisé pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: Booking.com investit 500 millions de dollars [...]