Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Walmart attire les clients en magasin grâce au mobile

Publié par le | Mis à jour le
Walmart attire les clients en magasin grâce au mobile

Afin de lutter contre le showrooming, le géant de la distribution Walmart envoie des promotions géolocalisées sur le smartphone des clients pour les inciter à pousser la porte du magasin.

  • Imprimer

Resserrer les relations entre la marque et ses clients, telle est la vision marketing et le leitmotiv de Walmart concernant le m-commerce. Qu'il s'agisse des iPhone, de terminaux équipés d'Android, ou d'iPad, Walmart propose des applications ayant fait l'objet de nouvelles versions mises en ligne fin 2013.

Le distributeur leader aux États-Unis utilise le device mobile, notamment pour lutter contre le phénomène du showrooming, consistant, pour le client, à repérer des produits en magasins, puis à les acheter en ligne, parfois chez un concurrent dont le tarif du produit serait plus attractif. Un problème d'autant plus important pour cette enseigne qui estime à plus de 50% la proportion de clients entrant en magasins smartphone en poche.

Un constat dont a su tirer profit Walmart. En effet, les applications mobiles proposent deux modes de fonctionnement : "hors magasin" et "en magasin". Le premier mode vise à attirer les clients dans un point de vente, le smartphone faisant office d'outil d'acquisition. Un utilisateur de l'application passant à proximité d'une enseigne, détectée grâce à la géolocalisation, reçoit une notification push lui proposant de passer "en mode in-store". S'il accepte et qu'il se rend effectivement dans le lieu, il a accès à une batterie de fonctionnalités telles que la liste de courses, le scan produits, les emplacements d'articles en magasins, les promotions, etc.


Une stratégie payante : le nombre de nouveaux clients ayant effectué leur premier achat sur Walmart.com depuis un mobile a été multiplié par trois en 2013. Mieux encore, l'enseigne s'est aperçue qu'un utilisateur de l'application mobile dépense en moyenne 40% de plus qu'un client lambda. Enfin, lors du Black Friday, la journée marquant le coup d'envoi de la période des achats de fin d'année aux États-Unis, 55% du trafic vers Walmart.com provenait des smartphones.

Chef de rubrique Commerce mobile pour E-Commerce Magazine et ecommercemag.fr. Applis, levées de fonds, nouvelles technologies, création de startups, moteurs [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

Expérience client: les 10 principaux irritants sur le Net
Retail
Expérience client: les 10 principaux irritants sur le Net

Expérience client: les 10 principaux irritants sur le Net

Par Christelle Magaud

Parcours-clients on line: la chasse aux frictions est ouverte! Objectif: simplifier la vie du client et lui faire gagner du temps, tout en lui [...]

Shopper vs retailer : en 2018, on refait le match
Retail
Manhattan Associates
Shopper vs retailer : en 2018, on refait le match

Shopper vs retailer : en 2018, on refait le match

Par Manhattan Associates via Marketme

Cette année encore, nous vous proposons un bilan de la perception du shopper versus celle du retailer. Fin 2016, début 2017, les deux ne jouaient [...]

La rédaction vous recommande