Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Infographie Les Français sont prêts à changer d'enseigne pour une meilleure expérience client

Publié par le

Les résultats de la quatrième vague de l'Observatoire des comportements de consommation par Odoxa et Emakina révèlent que si les Français se disent fidèles aux marques et aux enseignes qu'ils fréquentent, ils apportent une attention croissante au rapport "expérience-prix".

  • Imprimer

72% des Français se disent fidèles à certaines marques de produits, mais ils ne sont pas pour autant acquis: 48% ont préféré se rendre dans une enseigne différente de celle qu'ils fréquentent habituellement au cours des derniers mois. 64% des Français disent qu'une mauvaise expérience-client peut les faire abandonner une marque ou une enseigne à laquelle ils étaient fidèles. 52% des Français peuvent quitter une marque par coup de foudre pour un concurrent.

Un client n'est pas fidèle à vie, en particulier les jeunes. La moitié des Français se sont ainsi laissé tenter au cours de ces derniers mois par une autre marque ou enseigne que celle qu'ils fréquentent habituellement (48%), phénomène d'autant plus important chez les jeunes (55% des 18-24 ans et 57% des 25-34 ans).

De fait, l'expérience apparaît comme un facteur déterminant dans la fidélisation du client. 64% des Français considèrent ainsi qu'une mauvaise expérience (problème de service après-vente, mauvaise expérience avec un vendeur ou en ligne, erreur de produit, problème de livraison) est une des raisons principales pouvant les pousser à changer de marque ou d'enseigne. Le rapport qualité-prix reste malgré tout un critère majeur (59% des Français pourraient changer de marque ou d'enseigne s'il ne leur convient plus). Selon Manuel Diaz, président de l'agence Emakina: "C'est sur la composante "traditionnelle" de l'expérience que les marques perdent des points. Quand 31% des Français quittent une marque pour un problème de SAV, 26% à cause d'un vendeur, 21% pour un problème de livraison, on voit que le digital a habitué le consommateur à un haut niveau de service et que le magasin déçoit désormais. Les commerçants vont devoir se réapproprier les fondamentaux de leur métier: la connaissance et la relation client."

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

Nouvelle hausse de l'e-commerce français au 1er trimestre 2018
Retail
Nouvelle hausse de l'e-commerce français au 1er trimestre 2018
peshkov - Fotolia

Nouvelle hausse de l'e-commerce français au 1er trimestre 2018

Par Dalila Bouaziz

Le commerce en ligne maintient son rythme avec une hausse de 13% au premier trimestre 2018 pour atteindre 22,3 milliards d'euros. Une croissance [...]

La reconnaissance faciale au coeur du dispositif Carrefour en Chine
Retail
La reconnaissance faciale au coeur du dispositif Carrefour en Chine
Stéphane Joly

La reconnaissance faciale au coeur du dispositif Carrefour en Chine

Par Dalila Bouaziz

Inauguré dimanche 20 mai, le nouveau concept de Carrefour en Chine propose le paiement par reconnaissance faciale. Une première pour le distributeur. [...]

Les 10 idées e-commerce (21-25 mai)
Retail
Les 10 idées e-commerce (21-25 mai)

Les 10 idées e-commerce (21-25 mai)

Par La rédaction

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: Uber organise un concours d'architecture pour les Skyports [...]

La rédaction vous recommande