Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Premiers pas de Brandos.fr en France

Publié par le - mis à jour à
Premiers pas de Brandos.fr en France

Le site suédois spécialiste de la vente de chaussures en ligne tente désormais de conquérir la France. Avec ses marques scandinaves, encore peu connues des français, le site compte reproduire le succès acquis dans les pays nordiques.

  • Imprimer

Lancé en 2006 en Suède par deux jeunes entrepreneurs, Brandos.fr, site de vente de chaussures en ligne, s'est récemment ouvert à huit pays européens. Parmi eux, le site a ouvert ses portes en France, en mai 2012. Le marché de la chaussure y est évalué à 8 milliards d’euros par an, contre 50 milliards d’euros pour la totalité de l’Europe (source : brandos).

Les fondateurs de Brandos.fr, Fredrik Juto et Carl-Johan Pantzar, ont ainsi cherché à pénétrer le marché français pour profiter de ce potentiel, même si, pour l'heure, le marché est déjà largement investi par des acteurs du Web, à l'instar de Zalando, Sarenza, Spartoo...

Brandos.fr mise, pour sa part, sur une large gamme s'adressant à différentes cibles (hommes, femmes et enfants), et entend promouvoir son identité et ses spécificités. « Notre site est leader dans les pays nordiques, et déjà présents dans huit pays. Il veut se faire connaître des français et proposer des marques de chaussures suédoises et scandinaves, très connues dans ces pays », explique Arnaud Caillot, responsable français de Brandos.fr.

En ligne, donc, la sélection de produits commercialisés est typiquement imprégnée du style scandinave. Une manière pour le site de se différencier de la concurrence. « Nous nous sommes attachés à proposer une sélection de produits adaptée aux préférences des consommateurs français », souligne le patron français. Les e-acheteuses sont, dans l'Hexagone, particulièrement intéressées par trois types de produits : les ballerines, les escarpins et les sneakers (baskets de ville, NDLR).

Au total, le portail propose 21 000 modèles de chaussures pour 458 marques représentées, telles que Björn Borg, Vagabon, Tiger of Sweden, et bien d’autres. Le panier moyen s'élève aux environ de 92 €, une bonne performance pour ce type de produits. 

Concernant sa politique tarifaire, le site est simple. « Généralement, nous suivons les prix recommandés par la marque. La marge que nous percevons est négociée avec elle au préalable », explique Arnaud Caillot. 

D'un point de vue organisationnel, tout est géré depuis Stockholm, ou environ 100 employés de 22 nationalités différentes travaillent pour le site.

« Notre objectif est d’être reconnu comme un expert de la chaussure ; c'est pourquoi nous n'envisageons aucune diversification », insiste le dirigeant. Ni vêtements, ni accessoires, ni prêt-à-porter… rien que de la chaussure.

Gayané Akkus

Sur le même sujet

Twil veut devenir le Shazam du vin
Small Business
Twil veut devenir le Shazam du vin

Twil veut devenir le Shazam du vin

Par Christelle Magaud

En vin comme ailleurs, le modèle économique est en train de changer. Place à la disruption et à la technologie! Twil sort des schémas de ventes [...]

E-commerce : comment les vendeurs français utilisent eBay à l'export
Small Business
E-commerce : comment les vendeurs français utilisent eBay à l'export
md3d - Fotolia

E-commerce : comment les vendeurs français utilisent eBay à l'export

Par Amélie Moynot

Le nombre de vendeurs professionnels français sur eBay ayant exporté pour la première fois a augmenté de 31 % entre 2013 et 2017. Un baromètre [...]

Comment se lancer sur une marketplace?
Small Business
Comment se lancer sur une marketplace?

Comment se lancer sur une marketplace?

Par Stéphanie Marius

Les marketplaces contribueront à hauteur de 53% à la croissance de l'e-commerce, selon une étude publiée par la start-up Diatly, spécialisée [...]

La rédaction vous recommande