Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Tediber, la start-up qui réveille l'industrie du matelas

Publié par le - mis à jour à
Tediber, la start-up qui réveille l'industrie du matelas

Tandis que la recherche de bien-être apparaît de plus en plus prégnante, Tediber, PME spécialisée dans la vente de matelas en ligne, veut aider ses clients à améliorer leur sommeil. Son dirigeant, Julien Sylvain, se confie sur ses ambitions.

  • Imprimer

Son logo, une tête d'ours à l'air sympathique, vous est peut-être familier. Tediber est une PME qui vend des matelas en ligne. Sa promesse : un produit de qualité, une livraison dans la journée ou en 48 heures maximum, un retour gratuit possible au bout de 100 nuits d'essai, ainsi qu'une prestation sans intermédiaire pour vendre au juste prix. Julien Sylvain, son p-dg, explique comment il veut, avec de nouveaux codes, bousculer l'industrie traditionnelle.

Casper, Simba, Le Matelas Français... Vous êtes nombreux sur le créneau. Qu'est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?

Julien Sylvain: Nous vendons principalement en France. Le Matelas Français est beaucoup plus petit. Quant à Casper et Simba, ils sont présents dans plus de pays que nous.

Autre différence, nos matelas sont fabriqués en Belgique, "le" pays haut de gamme pour la literie car, avant, les matelas étaient en laine et les Flandres disposent d'un vrai savoir-faire en la matière. Nous revendiquons un positionnement sur la qualité. Voilà pourquoi nous ne proposons jamais de promotion, même pendant les soldes. Nous voulons être en rupture avec l'industrie traditionnelle et simplifier les prix pour les consommateurs. Le matelas est déjà vendu au bon prix. Notre panier moyen s'établit à 700 euros.

Enfin, nous voulons nous différencier sur l'expérience client. Nous essayons d'apporter un meilleur service. Nous livrons le jour-même en Ile-de-France, et entre 24 et 48 heures partout ailleurs en France. En cas d'insatisfaction, nous récupérons rapidement nos produits et nous remboursons intégralement le client.

Quels sont vos projets pour 2018 ?

Lors de notre première année complète, en 2016, le but était d'installer la marque. La deuxième, de travailler sur la gamme de produits et la publicité. Maintenant, notre objectif consiste à améliorer l'expérience client et grandir encore en France. Nous avons vendu 30 000 matelas depuis le démarrage (10 000 la première année, 20 000 l'an dernier). Objectif aujourd'hui : en vendre plus de 30 000 sur une année.

Améliorer l'expérience client, cela passe par raccourcir le délai de livraison, en nous appuyant sur des partenariats avec des sociétés de transport locales. Nous souhaitons aussi fluidifier au maximum le service client, aller plus vite dans le traitement des demandes avec des développements informatiques appropriés. Enfin, nous voulons améliorer nos emballages, notre site Web, nos vidéos de présentation, etc.

Pour grandir en France, nous comptons développer la publicité et les partenariats, en utilisant les mêmes supports qu'aujourd'hui : Facebook, Google, campagnes de télévision, affichage dans le métro. Un exemple d'opération menée en 2017 ? Un partenariat avec le Salon du livre : les auteurs étaient venus lire leurs livres et les visiteurs pouvaient les écouter... allongés sur des matelas. Une opération peu coûteuse -quelques dizaines de milliers d'euros- et immédiatement rentable, car elle permettait de toucher beaucoup de monde en très peu de temps. En 2018, nous prévoyons d'augmenter notre budget publicitaire avec toujours un objectif de rentabilité.

Nous avons levé 1,8 million d'euros en 2016 pour nous développer mais ne prévoyons pas d'autres levées de fonds. Au bout du compte, notre volonté est de pratiquement doubler l'activité en 2018.

Pour vous, la clé de réussite et l'écueil à éviter pour entreprendre, c'est...

Ce qui nous a réussi, c'est le produit. Nos matelas sont très satisfaisants, nous enregistrons moins de 5 % de taux de retour. Nous nous sommes posé les vraies questions comme "que doit-on faire ressentir comme sensation ?" Mes associés designers et industriels ont beaucoup apporté là-dessus. Nous ne voulions pas concevoir "seulement" un matelas, mais un matelas dont nous puissions parler. Nous avons aussi mené une réflexion sur notre marque.

L'écueil, ce serait de se disperser, de vouloir faire trop de choses et d'aller trop vite. Se concentrer sur la France peut être un peu frustrant, mais nous sommes exigeants sur ce que nous faisons. C'est un marché spécifique en termes de matelas : les Français les aiment fermes et accueillants. Nos produits correspondent vraiment à ce marché. Étant jeunes, nous voulons être très forts et incontournables avant d'investir à l'étranger. Même si nous sommes aussi présents en Espagne et en Italie, avec des sites traduits dans les deux langues. Pour l'heure, l'export représente moins de 10 % du chiffre d'affaires. En 2018, nous souhaitons réaliser 20 à 25 % de notre business à l'international.

Repères

Activité : vente de matelas en ligne
Siège social : Tourcoing (Nord) / bureaux : Paris (Xe)
Dirigeant : Julien Sylvain, p-dg et cofondateur, 32 ans
Cofondateurs : Aude Du Colombier, Juan Pablo Naranjo, Jean-Christophe Orthlieb
Raison sociale : SAS
Année de création : 2015
Effectif : 25 personnes
CA 2017 : NC
Twitter : @tediber

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

PayPal acquiert la plateforme e-commerce iZettle
Small Business
PayPal acquiert la plateforme e-commerce iZettle

PayPal acquiert la plateforme e-commerce iZettle

Par Stéphanie Marius

Le groupe PayPal renforce son implantation omnicanale en Europe et en Amérique latine via l'acquisition de la plateforme iZettle, dédiée aux [...]

CCI Store, une marketplace de services en ligne pour les entrepreneurs
Small Business
CCI Store, une marketplace de services en ligne pour les entrepreneurs
CCIstore.fr

CCI Store, une marketplace de services en ligne pour les entrepreneurs

Par Pierre Lelièvre

Pour accélérer la numérisation des TPE et PME et leur faciliter l'accès aux nombreux services en ligne, CCI France lance une plateforme d'e-services [...]

Campings.com lève 10 millions d'euros
Small Business
Campings.com lève 10 millions d'euros

Campings.com lève 10 millions d'euros

Par Stéphanie Marius

La plateforme Campings.com, créée en 2008 et spécialisée dans l'intermédiation sur la réservation d'hébergements de plein air, augmente son [...]

Le Airbnb de la place de parking se lance à Lyon
Small Business
Le Airbnb de la place de parking se lance à Lyon

Le Airbnb de la place de parking se lance à Lyon

Par Stéphanie Marius

La start-up ParkMatch, dédiée à la location de parking privés entre particuliers, démarre une phase de test terrain dans la ville de Lyon, avant [...]

La rédaction vous recommande