Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

La gastronomie italienne en deux clics avec Mon Italie en ligne

Publié par le - mis à jour à
La gastronomie italienne en deux clics avec Mon Italie en ligne

Avec son épicerie italienne en ligne, Paola Dalla-Ricca a voulu faire découvrir les produits italiens dénichés auprès de petits producteurs passionnés. Après six ans d'existence, le succès est au rendez-vous.

  • Imprimer

Paola Dalla-Ricca, Italienne d'origine turinoise, a grandi dans le milieu de la gastronomie italienne avec une famille d'hôteliers-restaurateurs depuis trois générations.

Avec son mari Eric Dalla-Ricca "mi-Ch'ti mi-Vénitien", ingénieur et passionné des terroirs italiens, le couple décide d'ouvrir à Amiens un restaurant-épicerie-gastronomique italien en 1996. Les deux restaurateurs parcourent alors l'Italie pour rencontrer les producteurs et sélectionner les produits.

Première page de Google

"Le coin épicerie fonctionnait très bien dans notre restaurant aussi nous avons souhaité vendre nos produits dans toute la France en créant notre site Web", explique la dirigeante de Mon Italie en ligne. Le site est lancé en 2010 et le couple décide alors de vendre le restaurant pour se concentrer entièrement à la boutique en ligne.

"Nous avons choisi Oxatis pour leur solution e-commerce intuitive, un gros plus notamment quand vous ne maîtrisez pas l'informatique ! Ils ont également un service client réactif", indique la responsable.

Paola démarre avec un capital de 20 000 euros principalement dans l'achat de produits italiens. Pour se faire connaître, elle investit dans des campagnes Google Adwords."En fonction de la période cela oscillait entre 500 à 600 euros par mois, note-t-elle. Nous avons abandonné en 2014 car nous faisions également beaucoup de référencement naturel et nous sommes aujourd'hui en première page de Google."

Elle continue néanmoins à acheter de la publicité sur Facebook et à être active sur les réseaux sociaux. "À chaque parution d'articles sur Facebook, nous constatons une augmentation des visites sur le site", souligne la dirigeante.

Une exigence de qualité

"Nous proposons un catalogue de produits exclusivement italien et renouvelé en permanence. Nous devons face à une concurrence importante en France avec des sites comme Produitsitaliens.fr , aussi nous nous engageons sur des produits du terroir par des producteurs que nous connaissons. Nous vendons très peu de produits industriels, ils correspondent plus à des produits d'appel demandés par les clients", explique Paola. Le panier moyen est de 60 euros.

Elle collabore à présent avec une trentaine de fournisseurs et le site recense près de 300 produits. Étant seule à gérer son site marchand, elle a préféré externaliser sa logistique. Elle a également une application depuis trois ans qui représente 15% de son chiffre d'affaires. Si les commandes sont principalement réalisées dans l'Hexagone, Mon Italie en ligne compte des clients en Belgique, Angleterre et Espagne, soit 10% du CA qui était de 500 000 euros en 2015. "Un chiffre en baisse lié aux événements qui se sont passés en France : nous avons constaté une chute des ventes en janvier et décembre 2015", souligne la dirigeante. Pour cette fin d'année, Paola espère une augmentation de son CA entre 10 à 20%, une ambition réalisable au vu de ses bons chiffres actuels. "Nous allons également nous rendre à de nombreux salons pour communiquer sur notre site", conclut-elle.

Ses conseils :

Vous devez choisir le bon créneau car aujourd'hui vous trouvez presque tout sur la Toile. Et accepter de perdre de l'argent au démarrage de votre activité, car la première et deuxième année sont difficiles. Vous devez prendre le temps que les gens vous connaissent, c'est comme un commerce physique à part que les gens visitent sur le Web !


Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche

Sur le même sujet

ACT 574, l'accélérateur de OUI.sncf, devient OUI Link
Small Business
ACT 574, l'accélérateur de OUI.sncf, devient OUI Link

ACT 574, l'accélérateur de OUI.sncf, devient OUI Link

Par La rédaction

Après bientôt deux ans d'existence, l'accélérateur du travel ACT 574 a déjà accompagné 12 startups. Aujourd'hui, il change de nom pour devenir [...]

PayPal acquiert la plateforme e-commerce iZettle
Small Business
PayPal acquiert la plateforme e-commerce iZettle

PayPal acquiert la plateforme e-commerce iZettle

Par Stéphanie Marius

Le groupe PayPal renforce son implantation omnicanale en Europe et en Amérique latine via l'acquisition de la plateforme iZettle, dédiée aux [...]

CCI Store, une marketplace de services en ligne pour les entrepreneurs
Small Business
CCI Store, une marketplace de services en ligne pour les entrepreneurs
CCIstore.fr

CCI Store, une marketplace de services en ligne pour les entrepreneurs

Par Pierre Lelièvre

Pour accélérer la numérisation des TPE et PME et leur faciliter l'accès aux nombreux services en ligne, CCI France lance une plateforme d'e-services [...]

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]