Mon compte Devenir membre Newsletters

[J'ai testé] la solution de parrainage en ligne Buyapowa

Publié le par

Le programme Buyapowa permet aux clients de Feelunique de parrainer leurs proches via un simple lien diffusé par e-mail ou via les réseaux sociaux. Retour sur son implémentation et ses retombées avec Ben van Pelt, marketing manager de Feelunique.

[J'ai testé] la solution de parrainage en ligne Buyapowa

Le site anglais Feelunique, spécialisé dans les produits de beauté et fondé en 2005 après une levée de fonds de 25 millions d'euros réalisée en 2016, pénètre le marché français en 2013. Le pure player diversifie rapidement ses canaux de distribution et acquiert quatre boutiques physiques à Paris et en région parisienne fin 2015. Le renforcement de sa présence hexagonale passe aussi par le rachat du site français The Beautyst en avril 2017. La plateforme, qui rassemble blogueuses et passionnées de beauté, comporte une marketplace. Feelunique distribue environ 400 marques avec un CA 2016 de 2,166 millions d'euros en France.

Le brief

Dans le cadre de son programme de fidélisation, Feelunique fait le choix de se tourner vers les stratégies de parrainage. "Nous voulions récompenser la fidélité de nos clients et tirer parti de l'effet positif de la recommandation d'un produit à un proche, explique Ben van Pelt, marketing manager de Feelunique. Nous avions besoin d'un outil dynamique, capable de supporter de fortes montées en charge."

Le contexte

Feelunique se tourne ainsi vers la solution britannique Buyapowa. Cette dernière propose aux clients l'option "parrainer un ami", laquelle rapporte 5 € au parrain, une gratification de 25 € après cinq parrainages, ainsi qu'une réduction de 15% sur la commande du filleul. L'e-marchand apprécie l'absence de coûts publicitaires. De plus, le marketing manager est convaincu que "les clients participant à ce programme sont plus fidèles et dépensent plus que dans le cadre d'autres stratégies de fidélisation".

Le déploiement

La gestion de Buyapowa est peu gourmande en ressources: elle est gérée par un collaborateur en interne, lequel est assisté par une équipe dédiée au sein de Buyapowa. "L'une des raisons qui nous ont poussé à choisir ce prestataire est la facilité d'intégration de la solution sur notre site web. Il est possible de personnaliser la fenêtre pour l'intégrer à son environnement. Il nous a suffi d'ajouter un "object frame" sur le site ainsi qu'un mouchard à l'issue de la commande du filleul", précise Ben van Pelt. À noter, l'API de la solution est ouverte.

Le parrain renseigne son nom, son adresse e-mail et obtient un code de partage unique sous forme de lien hypertexte qu'il peut envoyer au cours d'une conversation sur WhatsApp, poster sur Facebook, Twitter ou envoyer par e-mail à ses contacts. Ceux-ci cliquent sur le lien et aboutissent sur la home page de Feelunique, où apparaît un code promotionnel à copier. Lorsque leur commande est complétée, le site reconnaît automatiquement le parrain. Le coût de la licence varie entre 15000 et plus de 100000 euros par an en fonction du secteur de l'e-commerçant et du nombre de pays concernés. L'entreprise ne communique pas, pour l'heure, sur les retombées chiffrées du déploiement de Buyapowa.

"Les programmes de parrainage ont beaucoup gagné en popularité au cours des deux dernières années au Royaume-Uni, conclut Ben van Pelt. À l'instar de nombreuses évolutions technologiques, ce système a ensuite gagné la France et le reste de l'Europe. Depuis six mois, des entreprises telles que Vivarte, Conrad, Conforama et La Française des Jeux nous ont emboîté le pas."

Les plus:
Aisément intégrable sur la plateforme de Feelunique.
Plus polyvalent et dynamique que les programmes de parrainage "maison".
Une solution régulièrement mise à jour et améliorée.
Un effet viral et une animation de la communauté.
Augmentation des taux de conversion.

Les moins:
Le parrainage en ligne est encore peu développé en France alors que les Anglo-Saxons en sont très friands.
Des usages à développer dans certains pays.