Mon compte Devenir membre Newsletters

Après un vif succès au Cambodge, la marque Bodia Nature s'attaque au marché français

Publié le par

Implantée depuis 15 ans au Cambodge, la marque Bodia Nature importe depuis quelques mois ses produits 100 % naturels en France par le biais de sa boutique en ligne. Sylvain Perrier, l'un des fondateurs, nous parle de leurs ambitions hexagonales.

Après un vif succès au Cambodge, la marque Bodia Nature s'attaque au marché français

© Sylvain Perrier, l'un des fondateurs de la marque cambodgienne Bodia Nature.

"Bodia Nature, c'est une double histoire : nous sommes une toute jeune start-up en France mais au Cambodge nous avons développé depuis 2008 des spas de ville qui sont devenus des références dans le pays", révèle Sylvain Perrier, l'un des trois fondateurs. En effet, si la marque Bodia Nature ne vous dit pas grand chose en France, elle a acquis une certaine réputation au Cambodge. Sa chaîne de spas dans le pays lui a valu de nombreuses couvertures de presse à travers le monde. Chaque année, les établissements de cette marque accueillent entre 15 à 20 000 clients. Au démarrage, les produits provenaient d'une ferme bio en Thaïlande. "Les produits étaient très bruts aussi nous avons voulu les revisiter en lançant notre propre marque cambodgienne, urbaine, lifestyle et 100% naturelle", précise le fondateur. Pour cela, les créateurs investissent dans un éco-lab où travaillent une soixantaine de personnes. Leur objectif est de revisiter les produits traditionnels asiatiques pour une clientèle urbaine occidentale.

Et en 2010, Antoine Bancel, développeur-ingénieur et passionné par les plantes, Quentin Clausin, designer, et Sylvain Perrier lancent Bodia Nature. Des produits naturels dédiés au bien-être et à la détente rassemblés en plusieurs gammes : bain, massage, aromathérapie, épicerie fine et lifestyle. "Ils sont dépourvus de produits de synthèse, de colorants et de conservateurs", indique Sylvain Perrier. Diplômé de l'école de commerce HEC, ce quadragénaire a débuté sa carrière dans un groupe pétrolier au Cambodge. "J'ai eu un coup de coeur pour ce pays que je n'ai plus quitté depuis 20 ans".

Répondre aux attentes de leur clientèle européenne

La marque Bodia Nature a d'abord été testée dans leurs spas, puis ils ont ouvert deux franchises. La moitié de leur clientèle est composée de touristes occidentaux qui viennent visiter les temples d'Angkor. "Nos clients européens nous demandaient fréquemment comment retrouver nos produits." Alors en septembre dernier, avec un capital de 20 000 euros, ils créent leur boutique en ligne en France.
Implantés depuis 15 ans au Cambodge, la création de leur start-up dans l'Hexagone a été plus facile que ce qu'ils imaginaient."Je trouve que les choses se sont simplifiées : aujourd'hui avec relativement peu de moyens il est possible de se lancer en France. Nous avons connu quelques difficultés administratives mais bien moindre par rapport à ce qu'on s'attendait." Leur service clients, l'animation des réseaux sociaux, la logistique et le stock sont pilotés en France, le site reste hébergé au Cambodge et compte au total près de 200 produits.

Le portail cible une clientèle urbaine et jeune. "Pour fabriquer une fiole d'huile essentielle au gingembre, les coûts sont énormes car il faut 300 kg de gingembre ! Ce sont des produits chers par rapport à la grande distribution, nous nous situons sur des produits haut de gamme", indique Sylvain Perrier.

Sans avoir fait de campagne de presse, le succès semble au rendez-vous et les internautes passent commandes des quatre coins du monde : Australie, États-Unis, Angleterre et Allemagne et France. Une commande sur deux se fait ainsi à l'étranger. Pour la plateforme e-commerce, c'est la solution Prestashop qui est retenue. "Nous avons pu gérer facilement une multitude de langues dont le chinois et le japonais, ce qui nous a permis de lancer immédiatement la traduction du site en chinois avec un très bon retour", note-t-il. Quant aux produits, ils sont transportés soit par bateau ou par avion. "Nous n'avons pas encore de partenaire, nous faisons au coût par coût. Les produits sont stockés chez nous, toute la partie logistique se fait ensuite par Colissimo à partir de la France."

Construire une communauté en France

Pour développer la marque en France, les fondateurs ont créé leur page Facebook qui compte un peu plus de 3 600 fans. Le site est également présent sur Pinterest et Instagram. "Avant d'investir dans la publicité, nous devons mieux construire notre communauté. Nous sommes une marque globale autour des produits de bien-être, cela ne fait pas trop sens de mettre en avant qu'un seul produit", souligne Sylvain Perrier. Les trois associés ont opté pour un démarchage des magazines spécialisés comme Elle et Femme Actuelle tout en contactant des blogueuses.
En parallèle, ils bouclent actuellement leur campagne adwords non sans difficultés. "Les mots-clés liés au bien-être et à la détente sont relativement chers, et ce ne sont pas forcément ceux que tapent une personne qui recherchent nos produits", souligne-t-il. Pour le moment, ils estiment ne pas avoir de concurrence directe sur leur marque globale. "C'est à la fois une chance et une malchance! " . Pour se développer, les trois associés souhaitent trouver rapidement un distributeur ou un franchisé à Paris mais aussi une marketplace pour leurs produits. "Notre clientèle très connectée vient d'abord découvrir notre univers dans les spas ou les boutiques puis commande sur internet. Pour nous, c'est la tendance actuelle du retail et du web." Pour 2015, le site vise un chiffre d'affaires de 100 000 euros, une première étape, la marque ayant réalisé plus d'1 million d'euros (en global) au Cambodge.