Mon compte Devenir membre Newsletters

Boutic Republic propose de créer sa propre boutique en ligne

Publié le par

Lancée en janvier dernier, BouticRepublic est une plateforme de vente en ligne destinée aux particuliers et aux semi-professionnels.

Boutic Republic propose de créer sa propre boutique en ligne

L'idée de Boutic Republic est simple : créer en quelques clics sa boutique virtuelle sur internet. "Vous pouvez vendre ce que vous souhaitez", souligne Ange-Philippe Leclercq, le fondateur du site.
Ouverte en janvier 2015, la plateforme de vente en ligne destinée aux particuliers et aux semi-professionnels permet de créer gratuitement sa boutique personnalisable, ouverte 24 heures sur 24, et sept jours sur sept. Chaque utilisateur possède son espace de vente entièrement personnalisable, du nom de la boutique au logo en passant par la couleur de la vitrine. Le e-commerçant choisit ses conditions de vente et son mode de livraison. La prise en main est simple et rapide : tout est automatique, les champs sont ainsi déjà pré-remplis. En cinq minutes, la boutique virtuelle est créée. Le site propose un système freemium avec des services de base complété par un système premium payant pour aller plus loin.

550 boutiques virtuelles

Accessible sur mobile (Apple Store, Androïd et Windows Mobile) en reponsive design, Boutic Republic propose également de recommander ou noter une boutique et d'en faire la promotion sur les réseaux sociaux. Depuis son lancement, le site accueillerait près de 550 boutiques, plus de 25 000 visiteurs uniques et en moyenne 40 nouveaux produits sont mis en ligne chaque jour. "Les produits vendus sont assez variés : cela va de la boutique de pétards aux livres en passant par la vente de vêtements qui fonctionnent très bien ainsi que les jeux vidéos."
La clientèle âgée est jeune et urbaine, entre 25 et 35 ans, composée à 60% de femmes et à 40% d'hommes. "Notre objectif est d'être présent dans toutes les régions, je ne souhaite pas être un site destiné qu'aux Parisiens."D'ici la fin de l'année, la start-up espère atteindre 15 000 boutiques et accueillir 50 000 visiteurs uniques par mois.