Mon compte Devenir membre Newsletters

Davide Galastri, directeur commercial d'Amen : " Le nom de domaine assoit l'identité numérique de l'entreprise "

Publié le par

Le choix d'un nom de domaine est stratégique pour un site souhaitant renforcer son identité sur un marché local ou national. Amen (filiale du groupe DADA), acteur européen et fournisseur sur le marché français, propose des packs aux TPE-PME.

Davide Galastri, directeur commercial d'Amen : ' Le nom de domaine assoit l'identité numérique de l'entreprise '

Quels sont les enjeux liés au choix d'un nom de domaine pour une PME ?

Cela correspond au nom et à l'adresse d'une société dans le monde physique. C'est comme une part de son identité numérique. C'est aussi la première étape pour enclencher une stratégie de marketing online. Ce dont on ne peut faire l'impasse aujourd'hui. En effet, 85% des internautes ont utilisé un moteur de recherche en 2013. Pour cela, il faut un nom et une extension. Mais si plus de la moitié des PME françaises sont désormais sur internet, elles ne savent pas encore manier et exploiter tous les outils. D'où notre activité de conseil pour guider les petites entreprises vers la réussite en ligne. Les TPE-PME représentent 70% du marché en France, c'est donc une force économique importante.

Quelle est la valeur d'un nom de domaine et comment le choisit-on ?

S'il est primordial d'utiliser internet pour promouvoir sa propre activité, quelques précautions s'imposent. Le nom de domaine doit être lié au nom de l'entreprise ou à son activité. Préférer un nom court (entre 3 et 67 signes) et facile à retenir et à prononcer. Un nom de domaine chez Amen coûte 12€ par an (HT). Le pack inclut tous les services de base liés à la présence numérique à savoir une adresse email de 2Go avec antivirus et anti-spam et un espace web de 2Go. Sans oublier des sous-domaines illimités.

Quelle extension choisir ?

Tout dépend des marchés et de l'audience ciblés. Ce sera le .com pour l'international et le .fr sur le marché français. N'oublions pas que 86 % des internautes français font davantage confiance aux noms de domaines finissant en .fr (étude 2012 TNS Sofres) car cela induit un sentiment de fiabilité lié à la proximité (la méthode de paiement, le système de livraison et le service client seront familiers). Par ailleurs, le .fr est automatiquement remonté par Google dans les résultats de recherche pertinents pour la France. Dans un souci pédagogique, Amen vient de lancer, en collaboration avec l'Afnic, une campagne baptisée " Réussir-en.-fr ". http://www.reussir-en.fr

Elle vise à encourager les entrepreneurs et les 15-25 ans à choisir une extension en .fr lors de la création de leurs sites vitrine ou e-commerce. Déjà plus de 2,8 millions de noms en .fr ont été déposés.

Enfin, une fois l'extension principale déterminée, il est préférable d'enregistrer également les autres extensions génériques les plus populaires (.com, .net et .info) et francophones (.be, .ch, .lu, .ca, etc.).

Le risque étant qu'un concurrent le récupère, auquel cas le rachat du nom de domaine peut être beaucoup plus élevé. Amen peut évaluer la valeur et la disponibilité d'un nom de domaine déjà enregistré et suggérer alors un prix de base en cas de négociation.

Quelles sont les nouvelles extensions autorisées ?

La France a enregistré une dizaine de nouvelles extensions en 2014. Les prochaines vont intéresser le secteur du tourisme avec le .voyage et le 2 décembre prochain arrive le .paris, suivi du .bzh le 8 décembre. Mais aussi le .aquitaine, .alsace, .corsica en 2015...

Les nouvelles extensions autorisées par l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) sont nombreuses et offrent de nouvelles opportunités (classement des plus vendues sur le marché français: http://ntldstats.com/country/FR) en permettant de caractériser directement le secteur par sujet du site. Par exemple : .bio, .archi, .restaurant, .marketing, .voyage, .boutique, photos, .education. Elles facilitent ainsi le référencement sur les moteurs de recherche.