Mon compte Devenir membre Newsletters

[Étude de cas] Deco Cuir met les bouchées doubles

Publié le par

Le pure player commercialise du cuir, en morceaux ou en peaux, des pièces qu'il retaille dans des chutes, des outils et accessoires de confection, à une clientèle d'amateurs. Un positionnement original.

[Étude de cas] Deco Cuir met les bouchées doubles

Créé en 2006, le site, dédié à la commercialisation de cuir en petite quantité, vend ses pièces à des particuliers (95%) et en dépannage à des entreprises (5%). Avec 4 000 références en stock, Decocuir.com enregistre aujourd'hui 500 000 pages vues par mois et diffuse sa newsletter à 10 000 abonnés. Il doit son succès à un positionnement inédit - il n'a d'ailleurs que 2 ou 3 concurrents - à un référencement naturel nourri par une présence dynamique sur Facebook, overblog, Pinterest et YouTube (20 vidéos techniques, 396 000 vues) et à une écoute client pro active (une enquête de satisfaction est menée tous les 2 ans).

Partant du constat que les fournisseurs de cuir n'optimisent pas leurs chutes, l'idée germe de les proposer sur le Web à des amateurs pour la confection d'objets (étui, pochette, etc.) Béatrice Dugast, gérante, teste le concept sur eBay pendant 18 mois. "À partir de 5 à 6 commandes par jour, eBay ne suffit plus", glisse-t-elle. Aussi, dès 2008, Deco Cuir se dote d'un site marchand. "Faire appel à une agence de création de site e-commerce coûte trop cher et ne garantit pas l'indépendance nécessaire à son administration, les solutions open source nécessitent des compétences en programmation dont nous ne disposons pas, d'où le choix d'une plateforme, nous avons opté pour Oxatis, un acteur français, que l'on peut rencontrer et qui n'exige pas d'engagement", commente la gérante.

Intégration du moteur de recommandation pour accélérer les ventes

Une première refonte - graphique - est réalisée dès 2011. Une seconde, fin 2015, modernise le site : écran pleine largeur, nouvelles fonctionnalités (moteur de recommandation, avis client, lien dynamique incitant les internautes à dépenser plus pour bénéficier de la livraison gratuite, étiquette, etc.). Coût de l'investissement 5 000 €.

"Nous enregistrons +2% des ventes depuis l'intégration du moteur de recommandation il y a seulement deux mois, ce qui couvre le prix de l'abonnement à Target2Sell ", se félicite Béatrice Dugast. Seul bémol, pour développer ses ventes, Deco Cuir souhaite proposer une caisse à outils (composée de 20 à 30 produits), or Oxatis limite la création de pack à 10. "Il faudrait investir dans un développement spécifique, mais comme l'outil profitera à la communauté, je n'ai pas envie de le financer seule", regrette la dirigeante.

Deco Cuir emploie aujourd'hui 10 salariés (dont 4 recrutés en 2015) Xavier Dugast, chargé de la stratégie, un collaborateur à la découpe du cuir, 6 à la préparation de commandes, 2 aux achats, à la mise en ligne des articles et à l'animation des réseaux sociaux. L'entreprise, basée à Campbon (44), qui internalise sa logistique, déménage dans un nouveau local de 900 m2. Elle ambitionne de proposer dès la fin de l'année 6 000 références et de doubler son audience et son CA (NC).

Mot clés :