Mon compte Devenir membre Newsletters

Féerie Cake, une boutique en ligne au goût d'enfance

Publié le par

Fondée en 2011 par Xuan Ta et Loïc Magne, Féerie Cake est un pure player de la vente à distance d'articles et consommables pour le cake design soit la pâtisserie créative. Leur chiffre d'affaires connaît une croissance forte et régulière de plus de 11 0% en 2013 et 50% en 2014.

Féerie Cake, une boutique en ligne au goût d'enfance

Bienvenue dans l'enfance et la gourmandise ! C'est ainsi qu'on pourrait résumer l'univers de Féerie Cake, une boutique en ligne spécialisée dans la pâtisserie créative. Avec pour slogan "C'est aussi parce que c'est beau que c'est bon !", le site, qui en est déjà à sa troisième version, se veut accrocheur et esthétique. Les couleurs pastel et la charte graphique séduisent dès le premier clic.
Mais si le cake design ou pâtisserie créative est devenu un véritable art culinaire outre-Atlantique, la France n'en est encore qu'au début. En 2000, l'offre en France se limitait alors à quelques produits dans les grandes surfaces ou sur des sites e-commerces.

Le modèle américain

Loïc Magne, directeur général de Féerie Cake.

Aussi en 2011, Xuan Ta et Loïc Magne décident de se lancer dans ce marché prometteur. "Nous avons voulu ouvrir une boutique en ligne qui soit ludique et fun, ce que nous ne trouvions pas en France, à l'image de ce qui se fait aux États-Unis", indique Loïc Magne.

Les deux fondateurs se mettent la première année en statut d'auto-entrepreneur avec un investissement de 20 000 euros. En janvier 2012, ils passent en SARL. "Tout est allé très vite, nous avons emménagé dans des locaux qu'il a fallu agrandir plusieurs fois", s'enthousiasme-t-il. En avril prochain, la société déménage dans des locaux de 900 m2 afin de doubler la capacité de stockage et développer l'export au niveau européen. L'équipe est aujourd'hui composée de 12 personnes.

Un blog, vitrine de l'e-boutique

Pour se faire connaître, ils ont misé dès le départ sur les réseaux sociaux, principalement sur Facebook et dans une moindre mesure sur Twitter, tout en lançant un blog avec des présentations de recettes, des astuces etc. en parallèle du site e-commerce afin d'inciter à la vente .

"L'objectif du blog était de créer une communauté", indique Loïc Magne. Enrichi chaque semaine, il compte plus de 400 recettes et tutoriels. "On est sans cesse dans la recherche de renouvellement. Le design du site, les articles du blog, c'est très important de garder l'intérêt des internautes."

Si le site est en responsive design, la start-up n'envisage pas sur du court terme le développement d'une application sur mobile. "C'est en projet, mais si c'est juste pour passer une commande on ne voit pas trop l'intérêt".

La pâte à sucre, le produit phare

Aujourd'hui, Féerie Cake propose 3 000 références : des ingrédients et des accessoires pour la réalisation de gâteaux originaux. "La catégorie gâteaux est celle qui fonctionne le mieux et notamment la pâte à sucre. C'est LE produit phare de la boutique", précise-t-il. Quant au sourcing des produits, il s'est fait sans difficulté pour les deux associés. "C'est très simple de trouver des fournisseurs quand on sait chercher sur internet", assure Loïc.

Au démarrage, leurs fournisseurs étaient principalement américains. Aujourd'hui, ils sont 70 % européens, 20 % américains et 10 % proviennent d'Asie. Ils ont choisi la plateforme e-commerce PrestaShop. "On cherchait une solution qui soit capable d'encaisser notre volume d'activité avec la possibilité de créer des comptes pros et d'avoir du multi-langues."
Pour la logistique, ils travaillent avec Icirelais pour les points relais, "ils sont extrêmement fiables et très rapides avec des tarifs progressifs", indique-t-il, mais aussi avec Colissimo et Chonopost.

Première levée de fonds fin 2014

En 2014, Féerie Cake a réalisé un chiffre d'affaires d'1,3 million d'euros. Une belle performance dans un secteur qui a vu en trois ans une multiplication de boutiques en ligne. Des émissions comme Le Meilleur pâtissier sur M6 contribuent à la popularité de cet art culinaire. Parmi leurs concurrents, l'historique est Cerf Dellier mais des enseignes comme Du Bruit dans la cuisine, Alice Délice ou Truffaut proposent à présent des rayons de cake design.

Aussi pour soutenir leur croissance et asseoir leur position de leader sur le marché français, ils ont procédé en décembre 2014 à une levée de fonds de 250 000 euros. "La principale difficulté dans l'e-commerce, c'est la rentabilité. Pour être compétitif commercialement on est obligé d'être agressifs. C'est un vrai défi au quotidien, d'où notre réflexion sur la levée de fonds et la stratégie à long terme", souligne Loïc Magne.

Des objectifs ambitieux

En 2015, l'entreprise souhaite étendre son offre en proposant une gamme complète d'accessoires et ustensiles pour la pâtisserie créative à sa marque. Pour être plus proche de ses clients, l'entreprise projette d'accentuer sa présence auprès de sa communauté (plus de 108 000 fans sur Facebook), en participant à des événements mais également en mettant en place des ateliers de pâtisserie créative pour petits et grands.

L'autre objectif de Féerie Cake est de s'attaquer au marché européen. "Nous exportons dans les pays francophones comme le Luxembourg, la Belgique, la Suisse; aujourd'hui nous voulons poser progressivement les bases d'un leadership au niveau européen." Une féerie qui n'est pas prête de s'arrêter...

Les chiffres de Féerie Cake

Création de la SARL : janvier 2012
Plus de 120 000 visiteurs par mois sur le site
3 500 commandes par mois
Panier moyen : 44 euros
Chiffre d'affaires : 1,3 million d'euros en 2014
Plus de 53 000 clients