Mon compte Devenir membre Newsletters

Gustave & Rosalie boxe dans la catégorie e-commerce

Publié le par

Créée en 2012, la newsletter des bons plans du faux couple parisien se décline aujourd'hui, en plus de ses verticales (jeunes parents, maison), en une box e-commerce pensée comme une conciergerie des petits cadeaux du quotidien.

Gustave & Rosalie boxe dans la catégorie e-commerce

Derrière Gustave & Rosalie, ne se cache pas un couple mais deux amis, Antoine Constantin et Paul Polyakov, qui ont senti en 2012 le potentiel de la newsletter, "ce format qui s'est récemment développé à la croisée des médias et des blogs" explique le premier des deux fondateurs. Dans un marché qui adresse distinctement une cible féminine (avec notamment le leader My Little Paris) et une cible masculine (via par exemple son pendant masculin Merci Alfred), Gustave & Rosalie a développé une offre hybride pour toucher les couples parisiens âgés de 25 à 35 ans et issus des CSP+. L'image du duo amoureux, inspiré de la série Un gars Une fille, "permet aux lecteurs de s'identifier à ces personnages et ainsi de les fidéliser" justifie Antoine Constantin.

Chaque semaine, les 120.000 abonnés de la newsletter reçoivent les bons plans dénichés par la douzaine de salariés pour "mieux profiter du quotidien", crédo du média qui aurait pu s'appeler Les Épicuriens, se souvient le co-fondateur. Récemment, le groupe média a développé d'autres verticales dans cette logique : Hector pour les jeunes parents, Hygge pour la maison, tandis qu'une déclinaison week-ends verra le jour au premier trimestre 2017. Côté modèle économique, si 60% du chiffre d'affaires (qui a atteint le million d'euros en 2016) provient du contenu de marque produit par G&R Media (du native advertising pour des annonceurs comme Hermès, Bioderma ou Smart, intégré dans la newsletter ou créé en marque blanche), l'entreprise a lancé à l'été 2015 une offre de box sur abonnement qui lui permet de profiter de l'essor de l'e-commerce français.

Devenir la conciergerie du petit cadeau du quotidien

Au terme de "box" Antoine Constantin lui préfère celui de "commerce serviciel", car "nous ne faisons pas de l'échantillonnage". "Chaque petit cadeau fait l'objet d'une sélection pointue" par une équipe dédiée à la recherche du présent qui fera mouche, parfois à l'aide de partenariat avec des créateurs à l'image des gants ou de l'écharpe agnès b. Des petits cadeaux haut-de-gamme puisque les produits sélectionnés par La Petite Attention, la box lancée en juillet 2015, oscillent entre 50 et 100 euros pièces. Serviette de plage en éponge ornée d'ananas, kit à cocktail en verre ou lunettes de soleil en bois sont chacun accompagnés de "leur petite histoire", le storytelling étant la marque de fabrique de G&R Media. Ce dernier n'écarte pas à terme de lancer sa propre gamme de produit pour remplir sa box.

Avec 20.000 box livrées depuis son lancement, La Petite Attention se positionne sur le modèle de la conciergerie "pour répondre à toutes les problématiques des petits cadeaux du quotidien des couples" explique Antoine Constantin qui la compare par exemple à Chic Types. Les box sont disponibles sous formes d'abonnements mensuel, trimestriel, semestriel et annuel, tandis qu'un e-shop commercialise individuellement les articles "à des tarifs préférentiels, dans une logique de club d'abonnés" : compter par exemple 80 euros sur le site pour le plaid tissé main de Tama Towels, vendu 40 euros dans l'abonnement au mois, et 85 euros dans le commerce.