Mon compte Devenir membre Newsletters

Les TPE sont peu friandes d'e-commerce

Publié le par

Les petites entreprises ratent le virage des nouvelles technologies. Si plus d'un tiers des TPE disposent d'un site internet, seules 3 % franchissent le pas du e-commerce, selon une étude réalisée par EBP et OpinionWay.

Les TPE sont peu friandes d'e-commerce

Les TPE sont peu friandes d'e-commerce

L'utilisation d'Internet par les TPE demeure superficielle. En atteste le dernier baromètre des usages numériques professionnels réalisé par EBP et OpinionWay, publié le 25 septembre. Seulement 3% des très petites entreprises possèdent une boutique en ligne. " C'est étonnant que les TPE ne soient pas à l'aise avec ces outils. La France est très en retard par rapport à ces voisins européens ", explique Gilles D'anchald, chargé de mission Technologies de l'information et de la communication à la direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services (Dgcis). Autre enseignement de cette étude : 37 % des sondés ont un site vitrine. Chiffre encore plus marquant : 24% n'utilisent pas Internet.

Pourquoi autant de réticences ? Pour Étienne Astruc, directeur marketing d'EBP, il s'agit " d'un manque de compréhension et d'information ". Un constat partagé par Xavier Kersallé, dirigeant d'Euplink, une entreprise de 9 salariés spécialisée dans la distribution et l'intégration de solutions de numérisation. " Créer et alimenter un site internet demande du temps mais surtout de l'argent. Je m'interroge surtout sur le retour sur investissement. Combien tout cela va me rapporter ? Et en combien de temps ? Les dirigeants sont encore dans le flou. "

Des avancées à confirmer

De nombreux usages restent donc à développer. Y compris sur les réseaux sociaux puisque 16% des TPE sont présentes sur un réseau social. Soit une augmentation de 6 % par rapport à 2011. " Ces entreprises ont un compte Twitter ou une page Facebook mais elles ne sont pas pour autant hyperactives ", commente Étienne Astruc (EBP). L'étude souligne toutefois que les bénéfices en termes de communication sont bien compris des petits dirigeants. Les TPE aspireraient d'ailleurs ces prochains mois à se doter de sites internet, de tablettes et de smartphones pour faciliter leur activité au quotidien.

Méthodologie : enquête téléphonique réalisée auprès de 601 dirigeants de 0 à 19 salariés entre le 18 juin et le 02 juillet